CanadaOuest, l'application pour cellulaires intelligents est GRATUITE!
L'Ouest canadien en français
Bonjour à tous !

Notre concours Facebook est à présent clos, et nous attendons avec impatience le tirage au sort. Au moment où nous éditons le nom n'a pas encore été divulgué, et le suspens est à son comble ; mais nous vous ferons savoir le nom de l'heureux(se) gagnant(e) dans notre prochaine édition. Surveillez aussi notre prochain concours, on ne sait jamais vous pourriez être notre gagnant !

CTFO sur FacebookN'oubliez pas de venir aimer notre page Facebook, vous y trouverez tous les jours des nouvelles inédites, des trucs à savoir, de l'information utile sur vos destinations, des adresses d'hébergement et de restauration partout dans les 4 provinces. De plus, venez partager vos photos de vacances dans l'Ouest canadien ou votre blog, bref ce que vous avez aimé dans l'Ouest !
Comme vous êtes nos meilleurs ambassadeurs, ce mois-ci nous mettons à l'honneur M. Réjean Boucher qui nous a fait parvenir une vidéo de son séjour à Banff, en Alberta, merci Réjean !

Avez-voapplication mobile Canada Ouestus télécharger notre application mobile ? Près de 200 nouveaux points d'intérêts viennent d'être ajoutés pour vous permettre de visiter l'Ouest canadien avec encore plus de plaisir, de lieux à visiter, de dégustations à découvrir et surtout encore plus d'endroits pour vous servir en français. C'est gratuit, et vous pourrez envoyer des cartes postales de vos vacances à vos amis directement de votre téléphone.

Manitoba
 
Seuls avec la nature
Campeurs, si vous fuyez les parcs provinciaux bondés de monde pendant l’été, vous trouverez refuge près de Saint-Malo, dans le sud du Manitoba ! Les bords de la rivière Roseau vous offriront un espace de tranquillité et de repos garantis, loin des lumières de la ville. Adeptes des grands espaces et du camping sauvage, Lucien et Lucienne Loiselle ont testé pour vous O’Roseau.
« Nous campons tous les étés en famille sur le terrain O’Roseau, raconte Lucienne Loiselle. C’est la tranquillité que nous venons chercher, c’est le son de la rivière et des rapides, et le calme de la nature. »Les amateurs de camping autonome y trouveront leur compte, car ici, ce n’est pas l’espace qui manque. Cinq acres de prés sont aménagées pour les campeurs et il y en a pour tous les goûts. Chacun trouvera son recoin idéal, plus proche de la rivière, au sein d’un groupe ou encore plus isolé.
« Nous sommes situés dans la vallée de la rivière Roseau, explique le propriétaire de O’Roseau, Georges Beaudry. On est entourés de grandes falaises de sables. Personne ne connaît cette vallée, mais c’est magnifique. Tout le long de la rivière, il y a des belles plages isolées de sable blanc. »
Dans une ambiance familiale
« C’est l’endroit idéal pour venir avec ses enfants et ses petits-enfants, assure Lucien Loiselle. Entre les pique-niques de famille au bord de la rivière et le kayak, c’est un environnement très agréable. Les propriétaires ont créé une piscine naturelle avec l’eau de la rivière, ce qui est vraiment super pour les petits-enfants, on n’a pas besoin de s’inquiéter par rapport au courant. »
Chaque été, les campeurs peuvent ainsi profiter des nombreuses activités proposées sur le lieu de campement. Du festival de musique aux feux de camp en passant par les ateliers d’interprétation historique, petits et grands y trouveront chaussure à leur pied.
Un environnement hors normes
Mais pour la famille Loiselle, pas besoin d’activités lorsque le cadre naturel se suffit à lui-même. Pour cinq jours ou pour une fin de semaine, ils viennent se ressourcer avec des amis, observer les étoiles et prendre un bol d’air frais dans ce coin de pays 100 % naturel. Et pour cause, la vallée de la rivière Roseau, c’est pas moins de 30 kilomètres de rapides, une géographie rarissime en plein milieu des prairies.
Au bord de la rivière Roseau, la vie est rythmée au fil des saisons qui métamorphosent le cours d’eau. « Personnellement, j’aime beaucoup y aller au printemps, car la rivière est vraiment haute, assure Lucienne Loiselle. Les petits-enfants peuvent faire du kayak, il y a beaucoup de végétation et de fleurs sauvages, c’est magnifique. »
Après la période estivale, les berges de la rivière Roseau gardent leur charme pour l’automne. Les amoureux de la nature peuvent alors prendre une fin de semaine pour marcher dans le bois, sur les pistes aménagées par Georges Beaudry lui-même, le propriétaire de ce petit coin de paradis.
Au cœur de la culture autochtone
« La rivière Roseau est une des premières rivières empruntées par La Vérendrye, c’était une rivière de Voyageurs, explique Georges Beaudry, fin connaisseur de l’histoire du Manitoba. Et en aval de la rivière, on trouve le Chemin Saint-Paul qui était utilisé par les Métis au 19e siècle pour la traite des fourrures. C’était le passage entre la Rivière Rouge et le Mississippi. Nous sommes donc situés au carrefour de deux endroits historiques pour la communauté francophone. C’est ici qu’ont eu lieu les premiers contacts entre les Autochtones et les blancs. Nous nous trouvons dans une région riche d’histoires que les gens ne connaissent pas. »
Les passionnés d’histoire pourront donc vivre ici une expérience historique hors du commun. Le camp autochtone offre à ceux qui le souhaitent de vivre quelques jours à la manière des Métis. Dormir sur une peau de bison dans un tipi, cuisiner sa propre galette, découvrir les histoires des Voyageurs et les légendes autochtones, faire du tissage et chanter autour du feu, autant d’expériences uniques et authentiques que vous propose O’Roseau.
Le charme du sentier historique
« Sur les vieilles cartes des Voyageurs, on voit un sentier qui contourne les rapides, assure Georges Beaudry. Ce sentier, qui était le chemin de guerre des Sioux, est celui qui passe à côté de chez nous. C’est un tronçon du sentier transcanadien et je m’occupe de l’entretenir. »
En motoneige ou en ski de fond l’hiver, en tout-terrain ou à pied l’été, les quelque 10 kilomètres de sentier sont un espace de ballade sans équivalent. Le long de ce sentier de verdure, les passants attentifs pourront goûter aux raisons sauvages et aux pimbinas. Les plus chanceux pourront même voir passer des chevreuils, des lièvres, des perdrix ou encore des dindes sauvages. En effet, la faune et la flore de la région sont riches de diversité.
« Nous avons fait un inventaire de tous les arbres et les feuilles présents sur notre terrain et nous organisons aussi des ateliers d’interprétation naturelle, confie Georges Beaudry.
En harmonie avec la nature
« Nous voulons faire vivre une expérience de nature aux personnes qui viennent ici, assure Georges Beaudry. Il faut arrêter les moteurs, respirer l’air frais et écouter les oiseaux. Le soir, il n’y a plus aucune lumière humaine, on est seuls au monde et on peut regarder les étoiles tranquillement. »
Sur les 200 acres que possèdent Georges Beaudry et son épouse, la majeure partie est toujours à son état originel. Toutes les herbes qui sont dans cette prairie vierge s’y trouvent depuis des millénaires.
Pourquoi venir à Saint-Malo ? 
La région de Saint-Malo en elle-même est un concentré d’activités toutes plus intéressantes les unes que les autres. Située dans le sud du Manitoba, en plein milieu des prairies, elle vous donnera la chance de profiter des belles journées chaudes pour vos vacances d’été. Le parc provincial de Saint-Malo et son lac de baignade offrent un lieu de rafraîchissement en plein air tandis que les amateurs de tourisme spirituel et religieux trouveront refuge dans la grotte de Saint-Malo, une reproduction de la grotte de Notre-Dame-de-Lourdes.
« Notre attraction touristique un peu cachée et plus secrète, c’est la grotte, affirme la coordonnatrice de développement touristique au CDEM (Conseil de développement économique des municipalités bilingues du Manitoba), Camille Fisette-Mulaire. C’est un coin de ressourcement pour les familles. »
Pour les familles avides de nouvelles expériences, la ferme d’alpagas Dan Di Alpacas offre des ateliers pour apprendre à filer sa propre laine. Enfin, le musée des pionniers de Saint-Malo vous permettra d’en apprendre plus sur ce charmant village francophone proche de la Rivière Rouge.
« La vie à Saint-Malo est très saisonnière, affirme Camille Fisette-Mulaire. C’est très agréable de passer du temps ici l’été avec les petits restaurants. C’est une ville qui se développe beaucoup pour le tourisme. » 


 Saskatchewan
Fête fransaskoise
La 30e édition de la Fête fransaskoise, c’est un évènement à ne pas manquer ! Cette célébration réunissant toute la communauté fransaskoise aura lieu du 5 au 7 juillet 2013, sur le site de Back to Batoche (près du Lieu historique national de Batoche).En vedette cette année, des spectacles avec des artistes de la Saskatchewan (Shawn Jobin, Indigo Joseph, etc.) et d’ailleurs (Marco Calliari). Également, de nombreuses activités ont été prévues afin de plaire à toute la famille : le Mini crêpe pour les tous petits, Zizanium, le Shack des femmes, le marché terroir, le Rendez-vous des aînés et le banquet terroir. Pour plus d’information, ou pour connaître l’horaire des évènements, consultez le www.fetefransaskoise.ca

Summer Solstice Festival d’été
Les 21 et 22 juin prochains, venez fêter le Solstice d’été à Gravelbourg! Vous pourrez faire des découvertes musicales, visiter le village des artisans, goûter aux saveurs du monde ou simplement vous amuser en famille. En vedette cette année, des artistes tels que The Washboard Union, Kyssi Wète, Scott Richmond & the Flatland Band, Belle Plaine et plusieurs autres. Pour l’horaire des activités (en anglais seulement), visitez le www.summersolsticefestivaldete.com/
Information en français : 306-648-3301, poste 6 ou gravelbourg.recculture@sasktel.net
 
 Colombie-Britannique
Portrait du Nord de la Colombie-Britannique
Le Nord de la Colombie-Britannique est un gigantesque réservoir naturel qui s'étend entre des chaînes de montagnes enneigées, des glaciers resplendissants, des rivières et des lacs d'une rare beauté, des forêts dont certaines figurent parmi les plus anciennes et les plus prestigieuses de la planète, et la Chaîne Côtière bordée d'archipels impressionnants.  On y trouve plus de 60 parcs provinciaux, nationaux et marins mais aussi des villages pittoresques et des villes dynamiques comme Prince George, Fort St. John, Prince Rupert, Terrace/Kitimat et Smithers.  Les habitants du Nord, au nombre d'environ 254 000 sont très accueillants, prêts à partager leur histoire et leur diversité culturelle et artistique.  Par ailleurs, malgré leur isolement relatif, la plupart des petite communautés sont bien équipées pour recevoir les touristes.
Fait important dans un proche avenir : les Jeux d'hiver du Canada de 2015 se tiendront à Prince George et dans le nord de la province, avec des retombées économiques prévues de l'ordre de 70 à 90 millions de dollars. 
Pour en savoir plus, visitez : www.tourisme-cb.com/nord.html

Gwaii Haanas Guest House
Pour une expérience culturelle authentique parmi les populations locales du nord de la Colombie-Britannique, nous vous recommandons de visiter le territoire de la réserve de Parc National Gwaii Haanas situé sur les Îles de la Reine Charlotte.  C'est un endroit idéal pour les kayakistes de mer, les ornithologues amateurs, les photographes et les amoureux de la nature. Si vous désirez retirer le maximum de vos découvertes, réservez votre séjour chez Gwaii Haanas Guest House où les propriétaires, Patrick et Walladda, vous accueilleront chaleureusement en français dans leur auberge rustique et sur leur ferme, et vous feront partager leurs 25 ans d'expérience de la vie dans cette région où l'écotourisme est à son meilleur ! De multiples activités vous seront proposées, comme des excursions guidées en bateau Zodiac ou en kayak de mer. Pour plus de détails, visitez www.gwaiihaanas.com

La Maison Musée Roedde à Vancouver
Profitez de votre séjour à Vancouver pour aller visiter la Maison Musée Roedde, le seul musée bilingue en Colombie-Britannique.  Cette majestueuse bâtisse victorienne au coeur du West End est une invitation au voyage dans le temps. Promenez vous dans cette maison de style Queen Anne, et c’est le passé d’une famille, les Roedde, et d’une ville, Vancouver, qui se révèle à vous. Avec l’aide de guides bénévoles ou de fiches d’informations en français,  venez revivre l’histoire de cette maison, construite en 1893 par Francis Rattenbury, et découvrez le mode de vie d’une famille dans les années 1890-1925. Visite privée pour groupe possible, mais veuillez téléphoner au 604-684.7040 pour réserver à l'avance. Français parlé en haute saison et/ou sur demande.
Pour plus d'informations, visitez : http://www.roeddehouse.org

 
 Alberta 
Cave and Basin, Banff
Le lieu historique national Cave and Basin est le berceau du réseau des parcs nationaux du Canada. Venez explorer la caverne et découvrez par vous-même l'odeur de l'eau sulfureuse et la beauté naturelle de l'endroit ! Retournez dans le temps jusqu'aux années 1800, à l'époque où l'existence des sources thermales a été portée à l'attention du grand public. Le 17 mai dernier, ce lieu très particulier a rouvert ses portes pour mieux vous accueillir après un vaste programme de rénovations. De plus, de nombreuses activités sont offertes tout au long de l’été pour en apprendre plus sur les thermes, l'histoire, le parc et surtout vous divertir, consultez leur calendrier.
 
Fêtez l’été à Banff,
Venez fêter l’arrivée de l’été en beauté dans le cadre enchanteur du parc national de Banff et assister au concert en extérieur « Performance in the Park » mettant en vedette Serena Ryder, Cœur De Pirate et Said The Whale.  Soyez prêt à relaxer, danser, chanter et surtout profiter du cadre exceptionnel du parc.  

 
Stampede partout en Alberta
Du 5 au 14 juillet 2013, Calgary vous ouvre les portes de la 101ème célébration de son Stampede pour 10 jours de folie Western. Comme chaque année, le Stampede débute par sa grande parade dans les rues de la ville, et cette année le « Marshal » de la parade sera l’astronaute fraîchement revenu de l’espace, le Commandant Chris Hadfield.
Pour la touche francophone du Stampede, rien de moins qu’une princesse. Catherine Morneau a su démontrer sa  passion du cheval, et sa maîtrise en équitation pour ainsi décroché le titre de Princesse du Stampede  et aider à la promotion de  l’événement.
 
Mais en Alberta, Stampede ne rime pas uniquement avec Calgary, c’est tout un calendrier qui vous est proposé d’avril à septembre pour vous balader au gré des villes et villages et assister à de très nombreuses compétitions de rodéo, courses de wagons, chevauchées, etc.
Du nord au sud de la province, de Grande Prairie, à Ponoka, Jasper, Okotoks, High River, Medicine Hat, enfilez vos bottes et votre chapeau pour un Yeeehaaaa !!!

Banff Inn
Pour un hébergement de qualité dans les Rocheuses, le Banff Inn saura vous recevoir dans un cadre accueillant et avec tous les services d’hôtellerie de qualité. Un service en français vous aidera à rendre votre séjour encore plus agréable.
http://www.banffinn.com

Bonne saison à tous !

Restez branché pour connaître les nouvelles concernant l’app CanadaOuest et le Corridor touristique francophone de l’ouest (CTFO).
CTFO sur Facebook   CTFo sur Twitter
 
Pour en savoir davantage, veuillez consulter notre site internet www.ouestcanadien.ca
 
Bon voyage en français !


Le CTFO est un partenariat entre ces quatre organismes:


Société de développement économique de la Colombie-Britannique
Le conseil de développement économique de l'Alberta
Conseil de la Coopération de la Saskatchewan
Conseil de développement économique des municipalités bilingues du Manitoba
Copyright © *2012* Corridor touristique francophone de l'Ouest*, Tous droits réservés.
Notre adresse postale est :
Bureau 940 - 105, 12e Avenue S.-E., Calgary, Alberta T2G 1A1