Copy
Un problème d'affichage ?
Voir l'email dans un navigateur
Bonjour à tous !
Quoi de neuf à Ankazobe en ce mois de février ?

Tout d'abord concernant les dons suite à la récolte de cet été et le matériel pour amener l'eau aux habitants à proximité de l'école, tout ceci devrait partir dans le container prévu début mars. Nous sommes confrontés à beaucoup d'aléas sur ce point, car nous sommes dépendants d'une autre association. Allez, on croise les doigts !

La construction de la bibliothèque suit son cours mais pour la terminer il nous manque plus de 4000 euros. Les livres partiront dans le fameux container début mars.
Il n'est pas facile pour une petite association de trouver des financements, alors si vous avez des suggestions, des idées, des connaissances dans des ONG autour du livre ou de l'éducation, n'hésitez pas à nous écrire contact@ankazoube.org ou nous contacter par téléphone au 07 86 67 61 80.

Vous ne savez pas qui est votre filleul(e) ? Vous n'avez pas reçu votre reçu fiscal suite à votre don fait en 2016 ? Nous avons rencontré quelques problèmes avec La Poste en ce mois de janvier, aussi n'hésitez pas à nous le signaler.

Le cours de couture

Les cours de couture pour les jeunes filles devraient bientôt être mis en place avec 1 à 2 séances par semaine. C'est Noro qui assurera l'enseignement. Tout d'abord, les jeunes filles apprendront les fondements : enfiler une aiguille, le point de base, la broderie... Par la suite, elles manipuleront les deux machines à coudre que possède l'association.

Ce cours est ouvert à toutes les jeunes filles qui souhaitent se lancer dans une activité de couture. L'association fournit tout le matériel (machine, fil, tissu).

Deux nouveaux abandons à l'école

Najva, agée de 16 ans était en CM2 à la rentrée 2016. A son âge, il lui aurait été difficile d'être acceptée en 6ème. Ses parents l'ont retirée de l'école pour la marier. Nous allons donc proposer à son parrain un nouvel enfant.
Estella, 10 ans, en classe de CE2, a quitté l'école de la Terre des Grands Arbres. Cela fait deux mois qu'il n'est pas revenu. Nous n'en connaissons pas les raisons.
Rakoto, 13 ans en CE1, a été longtemps absent de l'école. Nous avons cru un moment que lui aussi avait abandonné, mais finalement il est revenu. Nous sommes contents pour lui.

Les enfants quittent l'école pour se marier ou pour travailler afin d'aider leur famille. Parfois, ils sont absents quelques temps puis reviennent. Aussi, lorsque vous parrainez un enfant, on ne peut pas vous assurer que vous le garderez sur le long terme.
La vie et les contraintes à Madagascar sont bien loin de notre propre réalité.

Une journée à l'école

Les tâches ménagères

Tous les matins les enfants ont pour consigne de ramener un bout de bois glané dans les environs de l'école. Le bois est déposé en tas dans un coin de la cour, il servira à alimenter le feu pour le repas de midi de la cantine.

Un tableau des tâches ménagères permet de distribuer les rôles de chacun pour maintenir propre les salles de classe. Chaque jour les élèves doivent passer le balais. Toutes les semaines la classe responsable du ménage change.

Votre filleul

Chaque mois retrouvez le poids de votre filleul (sauf les élèves de 6ème et mécanique) sur notre tableau excel en ligne.
Voir l'évolution du poids
Pour les nouveaux parrains et marraines vous retrouverez sur la page "infos pour les parrains et marraines" l'adresse pour écrire à votre filleul(e) mais aussi un accès à la fiche d'information de votre protégé(e).
Pour les parrains des 6ème, vous trouverez une photo récente de votre filleul(e).

A Madagascar

Période cyclonique

Le mois de janvier a vu commencer la période cyclonique qui durera jusqu'à mars. C'est aussi la saison des pluies qui accompagne la période de soudure : le stock de riz de l’année précédente est épuisé et les nouveaux plants n’ont pas encore été récoltés. C'est donc une période critique pour le pays.

Nouvel an

Les malgaches fêtent deux nouvels ans, celui du calendrier grégorien le 31 décembre et le nouvel an malgache qui a lieu les 3 premiers jours du 1er mois lunaire, entre janvier et mars. C'est une fête culturelle instituée par le Roi Ralambo depuis plus de 540 ans. C'est un rituel de pardon, de partage et de vœux de prospérité.
Quelques uns des symboles marquants de cette fête sont la lumière qui chasse les ténèbres, l’eau qui purifie et réconcilie, le riz et le miel qui amènent vie et prospérité, et la viande que l’on se partage.
A l'école de la Terre des Grands Arbres, le nouvel an a été fêté le 31 janvier.
Copyright © 2017 Association Ankazoube, Tous droits réservés

Place de la Mairie, 81640 Monestiés
contact@ankazoube.org

Mettre à jour vos préférences ou se désinscrire

Email Marketing Powered by Mailchimp