Copy
PÈLERIN EN BREF                                                             Voir dans le navigateur
ÉDITION JUIN 2018


Recette contre les idoles


La Bible n’est pas un livre de recettes mais, à l’occasion, elle en présente l’une ou l’autre.  En voici une qui m’a surpris et intrigué la première fois que je l’ai lue. Elle est située tout de suite après que Moïse, ayant descendu de la montagne avec les deux tables du Témoignage, se retrouve face au peuple hébreu qui adore un veau d’or. Voici la recette : « Il prit le veau qu'ils avaient fabriqué, le brûla au feu, le moulut en poudre fine, et en saupoudra la surface de l'eau qu'il fit boire aux Israélites. » (Ex 32, 20) Quel texte étrange !

J’ai médité longtemps sur cette recette contre les idoles et ce qui me questionnait particulièrement était le fait de boire la concoction.  Quelle nécessité y avait-il ?  La conclusion à laquelle je suis arrivé, en tenant compte de l'expérience en accompagnement, est qu’il est bien dangereux de simplement détruire les idoles de nos vies (ce qu’une certaine spiritualité chrétienne a souvent prôné). Mais, d’abord, qu’entend-on par idole ?  

L’étymologie du mot renvoie à l’idée d’image et, plus précisément, d’une « image représentant une divinité adorée comme Dieu lui-même » (www.cnrtl.fr/definition/idole).  Dans nos vies, ces idoles prennent la forme d’objets (argent, maison, etc.), de personnes, de passions (pouvoir, sexe, alcool, travail, etc.).  Au lieu de croire en Dieu et d’espérer tout de Lui, nous faisons reposer sur ces idoles le pouvoir de nous sauver et de nous apporter mille bienfaits.  Ces idoles sont investies d’absolu, car l’humain fait pour Dieu et, donc, pour l’infini transpose sur elles, sur des images sans pouvoir, sa recherche la plus profonde, et ce, jusqu’à sacrifier sa vie pour elles.  N’est-ce pas ce que l’on constate dans nos vies ?  Prêts à tout perdre pour être riches.  Agenouillés devant l’alcool ou le sexe.  Sans existence devant la parole de son mari ou de sa femme. 

Le texte nous dit que, pour s’en débarrasser, il faut le brûler. J’entends ici qu’au feu de la passion pour nos idoles, il faut substituer un autre feu. Ce feu n’est pas celui de la destruction mais celui de l’amour. Seul l’amour peut brûler véritablement nos idoles et détourner l’humain de « l’image » pour le mettre en lien avec Dieu.  Quand Moïse donne à boire aux fils d’Israël la concoction, cela me confirme cette vérité. 

Nous pouvons essayer d’abattre en nous les idoles qui nous habitent mais le danger demeure toujours d’entrer en lutte contre soi-même et d'y laisser au détour quelque chose de soi.  Dans les idoles que nous adorons, existent de multiples éléments très précieux :  notre soif d’infini, notre quête intérieure, certains talents de création et d’ingénuité, une force pour se sortir du mal qui nous a été fait, un cri de douleur qui nous habite et qui n’a pas trouvé d’écho…

Il est donc dangereux de renoncer aux idoles ou de les détruire sans risquer de perdre quelque chose de soi.  « Si un royaume est divisé contre lui-même, ce royaume-là ne peut subsister. » (Mc 3, 24)

L’amour de Dieu pour nous a le pouvoir de brûler toutes les idoles qui nous empêchent d’aimer et, particulièrement, de s’aimer. L’eau de l’Esprit a le pouvoir de récupérer dans nos idoles tout ce qui est bon pour en faire un chemin de Vie.  En détruisant l’idole, il est bien dangereux de se détruire soi-même. En les brûlant d’amour et en les plongeant dans l’eau de la Vie, nous retrouvons notre voie et, surtout, nous retrouvons Dieu et nous nous retrouvons nous-mêmes. « Et que l'homme assoiffé s'approche, que l'homme de désir reçoive l'eau de la vie, gratuitement. » (Ap 22, 17)  Méfions-nous des spiritualités qui détruisent et qui condamnent et croyons à celles qui font naître et appellent à la miséricorde.

Je vous souhaite un bel été au Souffle de l'Esprit !
 
Stéfan Thériault,  directeur
stheriault@lepelerin.org
CONTENU DE
L'INFOLETTRE

ÉDITORIAL
Recette contre les idoles

RÈGLEMENT SUR...

FORMATION (admission)

PROJET JEUNESSE

   - Des nouvelles...

ÉVANGÉLISATION DES PROFONDEURS
 - Le groupe des priant-e-s
 - Ressourcement


COMMUNAUTÉS DU PÈLERIN
 - Pèlerinage...

Dates fermeture

 
RÈGLEMENT SUR LA PROTECTION DES DONNÉES
 
Récemment, une loi sur la protection des données intitulée RGPD (Règlement Européen sur la Protection des Données) a été mise en application le 25 mai 2018 en Europe et le sera en Amérique du Nord à partir du 23 juin 2018. Afin de se conformer à cette loi, voici des précisions sur l'utilisation que nous faisons de vos données liées à l'infolettre, le Pèlerin en bref.

1.    Nous utilisons votre courriel uniquement pour vous envoyer l'infolettre laquelle contient les actualités, les activités et les campagnes liées au Pèlerin, centre d'accompagnement de la recherche spirituelle.
2.   Votre nom et courriel ne sont communiquées à aucun tiers ou service tiers.
3.   Vous pouvez, à tout moment, modifier vos préférences ou vous désabonner en utilisant les liens qui sont présents au bas de l'infolettre.

Nous vous remercions de votre intérêt pour le Pèlerin et nous sommes heureux de vous compter avec nous.

Avec toute notre reconnaissance,
L'équipe du Pèlerin

N'OUBLIEZ PAS DE PARLER DE NOTRE PROGRAMME DE FORMATION EN ACCOMPAGNEMENT SPIRITUEL AUX PERSONNES QUE VOUS CONNAISSEZ

Nous sommes à rechercher des candidats et des candidates pour la cohorte d'automne 2018.  Si vous êtes intéressé(e) ou si vous connaissez des gens qui aimeraient s'inscrire au programme de formation en accompagnement spirituel, c'est déjà le temps pour commencer votre processus d'admission.  Les cours à l'automne seront les jeudis soir et commenceront le jeudi 30 août.  N'hésitez pas, pour obtenir de plus amples renseignements, à vous rendre sur notre site Internet ou à communiquer avec Lucie Frédette, coordonnatrice à la formation, au 514-737-6262 poste 230.




 
OUVERTURE D'UN GROUPE DE FORMATION
EN ACCOMPAGNEMENT SPIRITUEL
POUR LA RÉGION DE ST-JÉRÔME


Pour les personnes intéressées à suivre notre programme de formation en accompagnement spirituel, il sera offert sous une formule hybride à St-Jérôme, c'est-à-dire que les cours seront suivis en ligne mais il y aura des rencontres de partage en groupe et des temps de formation sur place.  Le lieu retenu sera le centre le Rocher (520 Boulevard Bourassa, Saint-Jérôme).

Pour des renseignements sur le programme ou pour compléter votre admission, vous pouvez aller sur le site internet : www.lepelerin.org/admissionenligne.  Ou téléphonez au 1-844-449-2454 (sans frais) ou 514-737-6262.
 
PROJET JEUNESSE
La fin de semaine du 2 au 3 juin marquait la dernière rencontre des séries de rencontres intergénérationnelles entre les jeunes de D-Click et la famille franciscaine, à travers le SIAF (Service intercommunautaire d’animation franciscaine). Cette rencontre a eu lieu à Baie St-Paul. Les jeunes ont pu ainsi rencontrer les Petites sœurs franciscaines de Marie et partager avec elle les défis de leur génération. Pour plusieurs jeunes c’était aussi une expérience marquante car plusieurs n’avaient jamais été à Baie St-Paul. Ils ont pu découvrir la région, et visiter l’Isle-aux-Coudres.

Les jeunes ont aussi fait l’expérience d’une rencontre avec une famille autochtone et vivre une expérience amérindienne au camp Teueikan. Toute une découverte de la richesse des Premières Nations enrichie par un partage autour de la réalité des jeunes des Premières Nations!
 
ÉVANGÉLISATION DES PROFONDEURS
 
Le groupe des priants-es
Un survol de son évolution
 
Il y a deux ans, j’écrivais ici même pour vous informer de la création d’un groupe de priants-es dans l’Évangélisation des profondeurs (ÉDP). Je désire aujourd’hui vous présenter quelques jalons de notre évolution au cours de cette période.

Nous sommes maintenant 34 personnes, réparties en deux sous-groupes : le premier, qui compte en ce moment 12 personnes, reçoit des intentions de prière spécifiques à chaque mois et s’inspire de celles-ci dans sa prière; quant au second, constitué de 22 personnes, son rôle est de se joindre à nous dans la prière de façon informelle, et les membres de ce sous-groupe ont la possibilité d’envoyer leurs propres intentions de prière. Cela crée une sorte de réseau souterrain où les prières circulent entre les membres actuellement actifs dans Bethasda-Le Pèlerin et ceux ou celles qui ont quitté, mais restent attachés-es à la démarche d’ÉDP puisque la majorité des personnes du second sous-groupe ont soit fait une session d’ÉDP, soit participé à un groupe de lecture, soit lu ou écouté des enseignements de Simone Pacot.

Depuis quelques mois, un nouveau volet s’est ouvert au sein du groupe des priants-es; il s’agit du service de la Parole qu’offrent déjà nos collègues du réseau des priants-es en Europe. De quoi s’agit-il? Un membre du groupe choisit, avant chaque rencontre du comité de gestion, un texte biblique, qu’il-elle envoie à la responsable du comité de gestion. À leur tour, les membres du comité s’inspirent de cette Parole dans leur préparation à la rencontre et lors de la prise de décision. Il y a donc, ici aussi, un courant souterrain entre le groupe des priants-es et le comité de gestion qui méditent ensemble cette Parole, bien qu’à distance physiquement.
Comment le groupe des priants-es prie-t-il? La majorité des personnes prient seules, le quart alterne entre prière solitaire et prière en groupe et quelques-unes choisissent la prière communautaire, particulièrement dans le cas des religieux-ses.

En ce moment, la grande majorité des priants-es viennent de la région de Montréal, ce qui s’explique par le fait que je suis de cette région et que j’ai eu la possibilité de les inviter à se joindre au groupe lors de rencontres personnelles. J’avais prévu, au cours de la dernière année, me déplacer vers St-Jérôme-Joliette, le Centre-du-Québec ou Québec, Bas-Saint-Laurent et Saguenay-Lac-Saint-Jean lors de ressourcements ou d’autres activités regroupant l’ensemble des régions en vue d’inviter d’autres personnes à se joindre à nous. Mais des limitations physiques et un changement dans les possibilités de covoiturage ne m’ont pas permis de le faire.

Par ailleurs, j’ai senti de plus en plus fortement un appel à effectuer des recherches sur la prière pour aider notre groupe à approfondir ce que prier signifie pour nous, personnellement et en lien avec Bethasda-Le Pèlerin. Cet appel a été fortifié dans le désir exprimé par la majorité des priants-es de recevoir occasionnellement une phrase ou un court texte sur la prière.

Ces divers changements ont été à la base d’un discernement qui m’amène à quitter la responsabilité du groupe des priants-es. Mais je maintiens mon implication dans le premier sous-groupe.

Si l’on observe l’évolution globale du groupe des priants-es, un point positif se dégage immédiatement : soit la grande motivation des personnes des deux sous-groupes, même après deux ans. C’est en très grande majorité que les participants-es désirent continuer à s’engager dans la prière.

Un autre point positif porte sur l’implication active d’un plus grand nombre de personnes pour l’envoi d’intentions de prière qui les touchent de près. Cela a contribué à briser l’isolement de personnes âgées ou malades et à consolider le sentiment d’appartenance à Bethasda-Le Pèlerin.

Quant aux pistes d’amélioration, en premier lieu, nous désirons arriver à une plus juste représentation et à une implication plus active de chacune des régions dans le groupe des priants-es. Le second point me semble porter sur l’offre du service de la Parole à un plus grand nombre.

À la lumière de mon expérience de ces deux dernières années, je crois que le grand défi sera de maintenir un mode de fonctionnement souple, adapté à des disponibilités et des charismes différents, afin de permettre aux personnes actives dans Bethasda-Le Pèlerin de se sentir membres à part entière du groupe des priants-es, tout en maintenant l’adhésion des personnes qui restent attachées à l’ÉDP sans participer aux activités courantes.

Si vous sentez un appel à vous engager comme responsable du groupe des priants-es, ou si vous connaissez quelqu’un dans votre entourage qui aurait ce charisme, veuillez communiquer avec : Mme Manon Lefebvre, responsable provinciale de Bethasda-Le Pèlerin, 514-737-6262, poste 250.
 
Ginette Lavallée, responsable du groupe



 
 
RESSOURCEMENT
Enfin!  à Montréal
Prendre une décision qui me laisse en paix!
 
Qu’est-ce qui guide mes choix?
Comment je prends mes décisions ?

Objectifs :
  • Approfondir comment les lois de vie peuvent devenir des repères précieux pour éclairer mes choix lors de décisions importantes.
  • Explorer une décision à prendre ou relire une décision déjà prise en tenant compte de tous les aspects de ma personne (sensibilité, raison, corps, cœur profond).
Une pédagogie interactive soutiendra la démarche de cette journée.

Équipe
  • Claude Dubreuil, personne-ressource
  • Johanne Plante, Claire Brabant, organisatrices
Date : Le samedi 27 octobre 2018, de 9 h 30 à 16 h
Clientèle visée : Uniquement les personnes ayant déjà vécu une session EDP ou ayant participé à un groupe de lecture.
Lieu:  Centre le Pèlerin 3774, chemin Queen Mary Montréal H3V 1A6
Coût: 50,00 $ (animation).  Faire un chèque à l’ordre du Centre Le Pèlerin
Dîner : Chacun apporte son repas du midi
Collation sur place : Contribution volontaire
Personne-ressource : Claude Dubreuil
Information / Inscription: Claire Brabant 438-837-2342 clairesmr2011@videotron.ca

Fiche d’inscription à retourner, au plus tard le 10 octobre 2018, accompagnée d’un chèque de 50,00 $ à l’ordre du Centre Le Pèlerin, à l’adresse suivante :
Claire Brabant 5655, rue de Salaberry, Montréal QC H4J 1J5
 
 
COMMUNAUTÉS DU PÈLERIN
Les Communautés du Pèlerin
invitent tous les ami(e)s du Centre Le Pèlerin à une journée de paix et de calme au Sanctuaire Marie-Reine-Des-Cœurs

1060, avenue du Lac Beaulne, Chertsey, J0K 3K0
 
Samedi le 16 juin 2018  (10 :00 à 16 :00)
 
Le thème de la journée sera : « L’itinéraire du Pèlerin »


 
Inscrivez-vous dès maintenant par téléphone au 450-464-1127
ou via internet à : martial_brassard@hotmail.com
Apportez votre lunch, possibilité de co-voiturage

 
VEUILLE NOTER QUE LE CENTRE LE PÈLERIN
FERMERA SES PORTES
LE VENDREDI 29 JUIN POUR LES OUVRIR LE 31 JUILLET !
Copyright © 2018 Centre Le Pèlerin, Tous droits réservés.


Mettre à jour votre profil ou Se désinscrire de la liste

Email Marketing Powered by Mailchimp