Copy
Voir ce courriel dans votre navigateur

Pèlerin en bref
septembre 2018

Photo Johanne Plante

LE TOURNANT MISSIONNAIRE

Dans les diocèses du Québec, nous entendons actuellement l'expression consacrée "tournant missionnaire". Mais à quel tournant sommes-nous appelés et à quelle mission ?

Éloi Leclerc, dans son livre Sagesse d'un pauvre, écrit : "L'homme n'est pas sauvé par ses oeuvres, si bonnes soient-elles. Il lui faut encore devenir lui-même l'oeuvre de Dieu." Il me semble trouver en ces paroles une piste essentielle de ce que doit-être le tournant missionnaire.  Ce dernier ne doit pas être un plan pastoral d'une ou de plusieurs années mais un chemin intérieur qui rejoint l'être.  La question devient donc :  "Comment, dans cette perspective, chaque chrétien doit-il devenir le don unique de Dieu qu'il est appelé à être et entrer dans un modèle missionnaire fondé sur l'engendrement mutuel des êtres dans le don unique de Dieu qu'ils portent ?"

Dans les Lineamenta du synode sur la nouvelle évangélisation, il est écrit que « l’Assemblée synodale aura pour but d’examiner l’actuelle situation dans les Églises particulières pour pouvoir tracer ensuite, (…), des manières et des expressions inédites de la Bonne Nouvelle à transmettre à l’homme d’aujourd'hui ».  Malheureusement, j'ai l'impression que nous cherchons dans le "faire" ces « expressions inédites de la Bonne Nouvelle ». En réalité, les expressions inédites de la Bonne Nouvelle apparaissent à chaque fois qu’une personne, dans sa rencontre avec le Christ, rentre à la maison et consent à son identité filiale.  Comme Jésus, Évangile de Dieu, la personne devient alors évangile pour le monde. Les expressions inédites de la Bonne Nouvelle dans l’histoire humaine demeureront les saints et les saintes, ceux et celles en qui le Fils transparaît.

En d'autres mots, le coeur de la mission n'est pas non plus un "faire" mais l'entrée de chaque personne dans la mission du Fils, afin que Lui vive et agisse à travers elle. Ce n'est pas un "faire" mais un "laisser faire" où chaque personne devient une eucharistie par laquelle Dieu se donne au monde et par laquelle chacun communie à son amour trinitaire.  Le contenu même de la mission est : le Christ et chaque humain en Lui.  Si nous demeurons seulement à nous poser la question du "faire" sans la naissance de l'être dans la mission ou, dit autrement, sans le don de Dieu par nous et le don de nous par Dieu dans la mission,il ne peut exister de tournant missionnaire.

Le tournant missionnaire n'est pas un "faire" mais une naissance où se vit un véritable retournement intérieur, où chacun accepte d'être donné et où chacun laisse Dieu se donner, non selon nos formes déterminées, mais selon l'Esprit qui nous conduit là où nous ne voulons pas toujours aller. 

L'Église et le Pèlerin doivent constamment réfléchir de quelle façon ils engendrent des disciples missionnaires, des saintes et des saints qui sont autant de semences de mission, donc de Vie, au coeur d'un monde qui sait faire mais ne sait plus être...

À ce titre, je crois personnellement que le Pèlerin est une oeuvre essentielle pour ce tournant missionnaire et que l'accompagnement spirituel reste la clef pour y arriver.

Bon chemin à chacune et chacun,
 
Stéfan Thériault, directeur, stheriault@lepelerin.org



NOUVELLES
TOUTES NOS FÉLICITATIONS À MICHEL SIMARD,
un de nos étudiants,
qui a gagné le prix  Persillier-Lachapelle Communautaire 2018,
un des prix d'excellence du réseau de la santé et des services sociaux. Pour en savoir plus, cliquez ici.











 
ÉVANGÉLISATION DES PROFONDEURS
Un cadeau pour la vie! 

L’Évangélisation des profondeurs a été développée en France il y a une trentaine années par madame Simone Pacot, décédée en 2017. Auteure de quatre volumes1, elle a fondé, avec une équipe, l’Association Bethasda.

La démarche proposée se vit comme un trajet spirituel afin d'amener la personne à entrer dans la profondeur de son être, physique psychologique et spirituel, afin de l’aider à découvrir et assainir la racine de ce qui lui a fait mal et lui fait encore mal et ainsi assumer son histoire afin de se remettre en route sur des chemins de vie.
 
Cette démarche est disponible au Québec, depuis 2004 et est maintenant offerte dans plusieurs régions sous différentes formes. On peut s’y initier en participant à des groupes de lecture ou entreprendre le trajet dans une session plus élaborée avec un accompagnement et un travail sur soi dans un chemin de vérité.
 
Si vous désirez retrouver votre «source intérieure» et donner un nouveau sens à votre vie, ce trajet plus approfondi est disponible cette année en 2018-2019 dans notre diocèse, au centre Le Pèlerin où il est offert en neuf journées (un samedi par mois) ou à Québec sous forme des fins de semaine.
Si vous connaissez des personnes qui cherchent, tout comme vous, alors soyez les bienvenus.
 
Voici le calendrier pour les sessions à Montréal et sous forme de fins de semaine à Québec.
Montréal
3774, chemin Queen Mary
Centre le Pèlerin
Montréal

Québec
Centre de spiritualité des Ursulines
20, rue des Dames-Ursulines
Québec G2B 2V1
 
Lancement 22 septembre 2018
 
 Jour 1           29 septembre 2018
 Jour 2           20 octobre 2018
 Jour 3           17 novembre 2018
 Jour 4           15 décembre 2018
 Jour 5           19 janvier 2019
 Jour 6           16 février 2019
 Jour 7           16 mars 2019
 Jour 8           13 avril 2019
 Jour 9           18 mai 2019
 
 Responsable : Johanne Plante
 450-464-1127
 johanne17plante@yahoo.ca
 
 ou au Secrétariat du Centre le Pèlerin
  514-737-6262
 
 
 1re fin de semaine : 2-3-4 novembre 2018
 2e fin de semaine :  1-2-3 février 2019
 3e fin de semaine :   5-6-7 avril    2019
 
 
 
 
 
 
 
 
 Responsable :  Marc-André Lachance
 418-627-0255
 ma.lachance19@hotmail.com
  
Livres écrits par Simone Pacot :
  • L'évangélisation des profondeurs,  1997
  • Reviens à la vie, cinq repères essentiels pour avancer 2002
  • Ose la vie nouvelle! Les chemins de nos Pâques, 2003
  • Ouvrir la porte à l'Esprit, 2008
Vivre une aventure intérieure avec l’Esprit
 
Par une porte d’entrée inhabituelle, nous explorons la Parole, l’expérience de la relation, la joie de vivre, la sortie des impasses, la reconnaissance de l’action de l’Esprit et nous nourrissons notre marche de fils et de filles de Dieu.

Personnes-ressources : Michelle Arcand et Yves Granger
                                  avec musiciens, chanteurs et membres de l’équipe EDP du Centre-du-Québec
    
Michelle et Yves conduisent ces explorations nouvelles par des chants nés de l’expérience spirituelle vécue en Évangélisation des profondeurs.
 
 Pour qui? :
  • Pour toutes personnes animées d’un désir de ressourcement
  • Pour vous qui avez de l’intérêt pour l’Évangélisation des profondeurs
  • Pour vous qui avez vécu le Trajet ou qui participez à des groupes de lecture
Où? : Église Saint-Charles au 885 rue Florette-Lavigne, Drummondville, Qc      J2C 0M9
Quand? : mercredi 24 octobre 2018, de 9 h à 16 h 30
Coût : 50.00 $ faire un chèque à l’ordre du Centre Le Pèlerin
Dîner : apporter votre lunch
Information et inscription : Thérèse Boucher au 450-773-2588 courriel : edpth@live.ca






 

RESSOURCEMENT
Enfin!  à Montréal
Prendre une décision qui me laisse en paix !
 
 Qu’est-ce qui guide mes choix?
 Comment je prends mes décisions ?


 Objectifs :
  • Approfondir comment les lois de vie peuvent devenir des repères précieux pour éclairer mes choix lors de décisions importantes.
  • Explorer une décision à prendre ou relire une décision déjà prise en tenant compte de tous les aspects de ma personne (sensibilité, raison, corps, cœur profond).
 Une pédagogie interactive soutiendra la démarche de cette journée.
 
 
Équipe
  • Claude Dubreuil, personne-ressource
  • Johanne Plante, Claire Brabant, organisatrices
Date : Le samedi 27 octobre 2018, de 9 h 30 à 16 h
Clientèle visée : Uniquement les personnes ayant déjà vécu une session EDP ou ayant participé à un groupe de lecture.
Lieu:  Centre le Pèlerin 3774, chemin Queen Mary Montréal H3V 1A6
Coût: 50,00 $ (animation) Faire un chèque à l’ordre du Centre Le Pèlerin en date du 27 octobre 2018
Dîner : Chacun apporte son repas du midi

Information / Inscription: Claire Brabant 438-837-2342 clairesmr2011@videotron.ca
 

COMMUNAUTÉS DU PÈLERIN
La communauté chrétienne, lieu de Communion
La nouvelle saison des Communautés du Pèlerin s’ouvre avec le thème : La communauté; lieu de Communion. Lors de la réunion des membres de l’équipe de soutien des Communautés et de la rencontre des membres de la Communauté de Trois-Rivières, nous avons pris le temps d’échanger et de partager à propos de nos expériences personnelles sur l’aspect de faire Communion, en essayant de mettre au jour ses particularités.

Tout d’abord, nous notons que c’est quelque chose qui se vit entre deux ou plusieurs personnes et dans un climat d’intimité. C’est un vivre ensemble, parfois dans le silence et en y incluant une ou des valeurs communes. C’est incontestablement de l’ordre de la relation. Il y a une décentration de soi-même rendant ainsi possible le regard libre vers l’autre. On s’enrichit de sa différence pour quelque chose de plus grand qui nous réunit.

Il y a quelque chose qui se donne, mais également quelque chose qui est reçu pour chacune des personnes. Une soif qui est là et qui est enfin répondue. C’est la mise en commun de quelque chose, ou encore la prise de décision d’une direction commune. Si pour certains c’est la foi, pour d’autres, c’est la soif de quelque chose de spécifique parfois difficile à nommer. Cela peut rejoindre une quête de sens, un besoin ou un manque à combler.

Bien qu’on puisse y voir dans ce vivre ensemble quelque chose de semblable, cela répond à nos différences. C’est vraiment de l’ordre du mystère. Dans l’accueil de cet invisible, il y a quelque chose qui meurt en soi pour quelque chose de nouveau et de différent qui naît. C’est une reconnexion à soi, à Dieu et à l’autre. C’est également le lieu où l’on peut vivre son désir profond et le fait d’être vrai, c’est-à-dire authentique, dans le respect de qui nous sommes et de nos limites, en présence de Dieu, mais aussi de l’autre.

Même si cette Communion rejoint notre être spirituel, elle correspond également à un élan naturel entre les personnes d’un même groupe, comme le goût irrésistible d’être ensemble et de goûter le sentiment d’être quelqu’un pour un autre, d’être une personne pareille à beaucoup d’autres au-delà de nos fragilités. Il y a enfin un espace pour exister.

Cette Communion entre nous est aussi la réponse à l’espérance que nous portons, pour soi et pour l’autre qui vient nous dire que la vie à laquelle nous aspirons est de l’ordre du possible. Cela produit en nous une joie profonde, une sérénité, une douceur, une bonté, autant pour soi que pour l’autre. C’est le bonheur de réaliser que l’autre peut se libérer d’une impasse ou d’un enferment et que quelque chose en moi se libère par la même occasion. C’est la confirmation que nous faisons partie d’un tout libéré de tout esclavage.

Bien entendu, il y a des obstacles à cette Communion. Il y a nos blessures personnelles, la tendance au jugement négatif envers l’autre, l’isolement, nos nombreuses peurs comme celle d’être envahi ou de se perdre, de tomber sous l’emprise de quelqu’un, d’être jugé, de perdre nos acquis et notre liberté, la peur de ne pas être capable d’aimer, etc. Heureusement, dans ces moments, nous avons toujours le choix de nous tourner vers le Christ pour Lui demander de nous aider à traverser ces obstacles avec la présence des autres.

Beaucoup d’autres choses sont à expérimenter et à découvrir en ce qui concerne cet état de Communion. Voilà le défi que les membres des Communautés du Pèlerin se donnent au cours de la saison 2018-2019. Si cette démarche vous intéresse, vous pouvez vous joindre à l’une des cinq Communautés du Pèlerin. Il nous fera plaisir de vivre ensemble cette Communion avec vous et d’en goûter ses fruits.
 
Le collectif des membres de l’équipe de soutien
et les membres de la Communauté de Trois-Rivières
Date des rencontres des amitiés spirituelles  2018-2019

Prendre note que ces dates peuvent occasionnellement changer en fonction de la disponibilité des locaux et de l’horaire des autres activités aux établissements où nous faisons communauté.
 
Communauté de Montréal
Centre Le Pèlerin
3774, Queen Mary,
Montréal
Communauté de Laval
Chapelle, l’Église du Bon Pasteur
400, rue Laurier,
Laval
Communauté de Ahuntsic
Chapelle de la Résidence Millen
10800 ave Millen, Montréal
Communauté de Longueuil
Maison de prière Notre-Dame
180, Normandie,
Longueuil
Communauté de Trois-Rivières
Centre diocésain 4950, boul. Gene-H.-Kruger
Trois-Rivières
         
9 :00 am à midi 9 :00 am à midi 13 :30 à 16 :00 9 :00 am à midi 9 :00 am à midi
         
15 septembre 22 septembre 22 septembre 29 septembre 8 septembre
         
13 octobre 20 octobre 20 octobre 27 octobre 13 octobre
         
10 novembre 17 novembre 17 novembre 24 novembre 10 novembre
         
8 décembre 22 décembre 22 décembre 15 décembre 8 décembre
         
         
         
12 janvier 19 janvier 19 janvier 26 janvier 12 janvier
         
9 février 16 février 16 février 23 février 9 février
         
9 mars 16 mars 16 mars 30 mars 9 mars
         
20 avril 13avril 13avril 4 mai 13 avril
         
11 mai 18 mai 18 mai 25 mai 11 mai
         
8 juin 15 juin 15 juin 22 juin 8 juin
         
 
Veuillez confirmer votre présence auprès de :
Copyright © 2018 Centre Le Pèlerin, Tous droits réservés.


Tu peux mettre à our ton profil ou  te désinscrire de la liste.