Copy
Vert, le média qui annonce la couleur
Je m'inscris Je me désinscris
Samedi 30 janvier
Chères toutes et chers tous,

Bienvenue dans cette nouvelle formule qui, nous l'espérons, vous plaira. Chaque samedi matin, à l'heure du café et des croissants, vous recevrez un condensé de l'actualité environnementale de la semaine ! 


Vert est un média indépendant qui ne vit que grâce à ses lectrices et lecteurs. Pour nous permettre de continuer à vous proposer le meilleur de l'actualité de l'écologie, faites un don déductible d'impôts, en une fois ou tous les mois, sur OKPal

Largués depuis des avions ou des influenceurs, les pesticides montent au nez des citoyen•ne•s et de leurs élu•e•s.
Un procès historique pour un scandale sans pareille. C'est l'actu qu'il ne fallait pas rater cette semaine. 

Le procès de l'« agent orange »

David contre Goliath. Lundi, le tribunal de grande instance d'Evry (Essonne) a examiné la plainte de Tran To Nga, 79 ans, contre quatorze géants de l'agrochimie impliqués dans la fabrication et la commercialisation du tragique herbicide.

Cette franco-vietnamienne résidait au Vietnam lorsque, entre 1961 et 1971, l'armée américaine a déversé quelque 80 millions de litres d'un puissant défoliant sur les forêts du pays. La mission de l'« agent orange » : détruire la végétation pour démasquer les combattants communistes vietcongs. Le drame environnemental et sanitaire qui s'en est suivi a donné naissance au concept d'écocide (plus de détails sur France info). Il fait l'objet, quarante ans plus tard, d'un procès « historique », selon les associations environnementales.

© Flickr / Dick Swanson

Selon la juriste Valérie Cabanes, interrogée par Reporterre, c'est la première fois que, dans un cas de crime international, la responsabilité des entreprises est recherchée et non celle des politiques. En cas de reconnaissance de l'implication des firmes dans les pathologies développées par Tran To Nga (cancer du sein, diabète, tuberculose…), la jurisprudence pourrait profiter à des milliers de victimes. Celles, notamment, du chlordécone dans les Antilles ou encore du glyphosate.

Parmi les quatorze entreprises présentes à l'audience du 25 janvier, on trouve les inénarrables Dow Chemical ou Bayer-Monsanto. Défendues par une vingtaine d'avocats, celles-ci ont argué qu'elles avaient agi sur l'ordre de l’État américain et qu'elles devaient à ce titre bénéficier de l'immunité de juridiction. L'accusation estime au contraire que ces multinationales « souveraines dans leur capacité de production » ont répondu « à un appel d'offres ». Le jugement sera rendu le 10 mai.

On se refait le fil de cette folle semaine : 

• Des députés LR et LREM ont proposé de durcir la répression des militant•e•s écologistes dans un rapport parlementaire présenté mardi en commission des lois. Ils veulent créer un délit d’entrave à la chasse, passible de six mois de prison et de 5.000 euros d’amende, mais aussi punir d’un an d'emprisonnement et de 7.500 euros d’amende l’intrusion sur un site industriel, artisanal, agricole ou de loisirs, qui aurait pour but de « troubler la tranquillité ou le déroulement normal de l’activité ». Les associations opposées à la chasse ou à l'élevage industriel sont directement visées par ce texte. - Reporterre

• Tout au long de la semaine, les député•e•s ont examiné une proposition de loi contre la maltraitance des animaux domestiques et sauvages. Pour les professionnels du cirque, il s'agit du « coup de grâce » de l'interdiction progressive des animaux sauvages dans les établissements itinérants. Le parti animaliste pointe un « effet d'annonce » alors que ni la chasse, ni l'élevage ne sont abordés. - 20 Minutes

• Une fois n'est pas coutume, les raffineurs et les ONG environnementales ont manifesté ensemble, mardi, devant les locaux parisiens de Total. Unanimes, ils dénoncent le projet « Galaxie » de reconversion de Grandpuits, dont l'impact est jugé « alarmant » tant au niveau environnemental que social. - Vert

• Mercredi, le youtubeur Johan Papz a supprimé des réseaux sociaux son reportage bidon (raconté dans Vert) qui faisait la promotion du Bonalan, un herbicide que l'Union européenne songe à interdire.

• Dans un avis publié mercredi, le Conseil économique, social et environnemental (CESE) juge que le projet de loi climat du gouvernement n'est pas à la hauteur de la lutte contre la crise climatique« Les nombreuses mesures […] sont en général pertinentes mais souvent limitées, souvent différées, souvent soumises à des conditions telles qu’on doute de les voir mises en œuvre à terme rapproché », note le CESE. Censé traduire les propositions de la Convention citoyenne pour le climat, le projet de loi doit être présenté le mois prochain en conseil des ministres. - Le Monde (AFP)

"Il reste 100 secondes avant minuit" © Bulletin of the atomic scientists

Sommes nous fichu•e•s ? L'« horloge de l'apocalypse » indique qu'il ne reste plus que 100 secondes avant la fin du monde. 

Créée en 1947 par les chercheurs du Bulletin of the atomic scientists afin de symboliser le danger que faisait peser l'arme nucléaire sur la planète, la « doomsday clock » indique chaque année une nouvelle heure plus ou moins proche de minuit (l'apocalypse). Lors des premiers essais de la bombe H américaine en 1953, elle a affiché 2 minutes avant minuit. Elle s'est, au contraire, éloignée de l'heure fatidique à la fin de la guerre froide. 

Comme l'an dernier, l'horloge indique 100 secondes avant la catastrophe. En cause: la piteuse réponse des gouvernements à la pandémie, le scepticisme grandissant des populations vis-à-vis de la science, les programmes d'armement nucléaire et la menace persistante du changement climatique. Plus d'informations dans le New York Times (anglais).

480 000
C’est le nombre de personnes tuées lors d’événements météorologiques extrêmes au cours des 20 dernières années, d’après un rapport de l’ONG GermanWatch, publié lundi. Au total, le document fait état de plus de 11 000 événements, qui ont principalement meurtri les pays les plus pauvres. Porto Rico, la Birmanie et Haïti ont été les plus touchés. Tempêtes, inondations, canicules... Ces catastrophes sont vouées à se multiplier sous l'effet du bouleversement climatique. - Le Monde (AFP) 

Cette semaine encore, nous avons appris tout un tas de choses. Par exemple : 

• En 2020, pour la première fois, les renouvelables ont constitué la première source d'électricité en Europe. Le solaire, l'hydraulique et l’éolien ont fourni 38 % de l’électricité des 27 États-membres, contre 34 % en 2019. - Bloomberg Green

• Face à l'effondrement de la biodiversité marine, l’État a instauré des aires « protégées » qui ne le sont pas vraiment. - Vert

La fonte des glaces s'est accélérée partout dans le monde, en ligne avec les « pires scénarios » du GIEC (groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat), d'après une étude. - Vert

• Le nouveau président étasunien Joe Biden signe des décrets à tour de bras pour tourner rapidement la page des années Trump. - Vert

La malédiction du pétrole

Raconter la folle histoire de l'or noir en une centaine de pages dessinées : c'est le défi auquel se sont attelés Jean-Pierre Pécau et Fred Blanchard, auteurs de La malédiction du pétrole. Une chronique à lire sur le site de Vert

Le plein de bonnes nouvelles et de bonnes idées pour ne pas désespérer :

• Un maire de Loire-Atlantique a peut-être trouvé une manière détournée de protéger ses administré•e•s de l'exposition aux pesticides. - Vert

• La France serait capable de se passer des fossiles et du nucléaire d'ici à 2050, selon une étude commandée par le gouvernement. - Vert

• Pour chiner en ligne ou se défaire des cadeaux reçus à Noël, Emmaüs vient de lancer Trëmma : une alternative éthique et solidaire à Vinted ou Leboncoin. - Vert

• Selon un sondage géant réalisé par l'ONU, l'urgence climatique est désormais une préoccupation pour l'ensemble de l'humanité. - Vert
 

• Le collectif La Ronce propose de résister à la publicité et de se réapproprier l'espace public avec des dizaines d'affiches réalisées par des artistes et publie un mode d'emploi pour ouvrir les panneaux publicitaires en évitant les risques juridiques. - Vert

Regonflé•e•s par cette bolée de bonnes nouvelles, vous voici prêt•e•s à vous remonter les manches pour réaliser cette crème à récurer maison, facile à faire et bon marché !

Vous pouvez cliquer sur l'image pour l'afficher en plein écran et l'enregistrer d'un coup de clic droit © Vert 

Legacy : le beau mais timide « héritage » de Yann Arthus-Bertrand

Onze ans après HomeYann Arthus-Bertrand revient avec Legacy, son dernier film, diffusé cette semaine sur M6S'il porte un regard très lucide sur l’état du monde, il l’est, hélas, beaucoup moins sur les solutions et dépolitise la lutte contre le bouleversement climatique. A lire sur le site de Vert

© M6

Afin de continuer à vous proposer un contenu de qualité et pour fabriquer un site web du futur, Vert a besoin de votre soutien !
 
Si ce que vous lisez vous plaît, vous pouvez faire un don déductible d'impôt à Vert sur OKPal, en une fois ou chaque mois.
La conservation d'emails produit du CO2, n'hésitez pas à supprimer vos anciens numéros.
Cliquez ici pour retrouver les éditions passées.

Vous recevez trop de mails ? Vous voulez changer de rythme ? 
Je gère mes abonnements

Les mentions légales sont disponibles sur le site de Vert.
©Vert