Copy
Vert, le média qui annonce la couleur
Je m'inscris Je me désinscris
Samedi 20 février 2021
Chères toutes et chers tous,

Vert est un média indépendant qui ne vit que grâce à ses lectrices et lecteurs. Pour nous permettre de continuer à vous proposer le meilleur de l'actualité de l'écologie, faites un don déductible d'impôts de quelques euros par mois sur OKPal

Les associations écologistes méritent-elles d’être traitées comme si elles étaient des repaires de séparatistes?
Voici l'actu qu'il ne fallait pas rater cette semaine. 

Les associations écolos, des repaires de séparatistes ?

Des assauts contre les assos. Votée mardi par les député•e•s, la loi contre le « séparatisme » veut mettre au pas les associations - dont celles qui défendent l'environnement.

Adopté avec une confortable majorité à l'Assemblée nationale, le projet de loi pour « conforter le respect des principes républicains » est désormais attendu au Sénat, où il sera discuté à partir du 30 mars. Présenté comme une réponse de l'exécutif à « l'OPA islamiste » qui menace, le texte ratisse large, comme en témoigne son intriguant chapitre consacré au contrôle des associations.

L'article 6 prévoit notamment que celles-ci devront signer un « contrat d’engagement républicain » avec l’État pour continuer de recevoir leur agrément ou des subventions. Celles-ci devront par exemple s'engager à faire respecter l'égalité femme-homme ou la lutte contre le racisme mais aussi à ne pas « causer de trouble à l’ordre public » et ne pas « revendiquer [leur] propre soustraction aux lois de la République ».

De nombreuses actions menées par les associations écologistes causent des troubles à l'ordre public et enfreignent la loi. © Anne-Claire Poirier

Officiellement, seules les associations à tendance « séparatiste » sont visées. Mais beaucoup d'autres se sentent menacées, à l'instar des organisations d'aide aux migrant•e•s ou de défense des droits humains. Pour Reporterre, les associations environnementales qui organisent des actions de désobéissance civile ou soutiennent des blocages de chantiers pourraient elles aussi être considérées comme « agissant contre la République ». La perte de leur agrément les priverait, par exemple, de leur droit d'action en justice.

Ce malheureux effet collatéral est bien connu du législateur puisque plusieurs associations écologistes ont été auditionnées dans le cadre de l'examen du texte, a raconté la journaliste Marie Astier au micro de France Inter. D'autre part, le gouvernement a reçu plusieurs avertissements, dont celui du Défenseur des droits et de la Commission consultative nationale des droits de l'homme, qui ont tous deux regretté des atteintes aux libertés associatives. Visiblement, l'exécutif considère que l'activisme est un séparatisme.

• Lundi soir, le conseil régional de Normandie a décidé d'augmenter sa participation au projet de contournement Est de Rouen, de 157 à 205 millions d'euros. Une décision prise pour compenser une partie des 66 millions manquants depuis que la métropole rouennaise a décidé d'abandonner ce vieux projet de liaison autoroutière entre l'A13 et l'A28 (Vert). Le Conseil départemental pourrait suivre la région. L'Etat, qui avait affirmé qu'il « n’imposera[it] pas cette infrastructure », aura le dernier mot. - France 3 Normandie

• Lundi, deux mois de prison avec sursis ont été requis à l’encontre de Jean-Marie Bernard, président (LR) du département des Hautes-Alpes. Il comparaissait devant le tribunal correctionnel de Gap pour avoir offert une queue de loup à la préfète des Hautes-Alpes, Cécile Bigot-Dekeyzer, début 2020. Jean-Marie Bernard voulait « faire passer un message sur la situation des éleveurs », dont les troupeaux subissent des attaques. Le jugement sera rendu le 12 mars. - Le Monde (abonnés)

• Mardi, France nature environnement a déposé un recours devant le Conseil d'Etat pour contraindre le gouvernement à mieux protéger les dauphins« Depuis le mois de décembre, plus de 500 dauphins ont été retrouvés échoués sur les côtes françaises de l’Atlantique, soit une estimation d’environ 5 000 morts », indique la fédération d'associations dans un communiqué. Le détail de l'affaire à lire dans Libération.

• Mercredi, des millions d’Américain•e•s étaient toujours privé•e•s d’électricité après le passage d’une tempête glaciale à travers le centre des Etats-Unis en début de semaine. Au Texas, 3,5 millions de foyers ont subi des pannes de courant pendant de nombreuses heures, voire des jours, au moment où les températures atteignaient des niveaux historiquement bas pour cet Etat du sud du pays. Il a fait jusqu’à -29°C à Fayetteville, en Arkansas. -  New York Times (anglais)

• Pour António Guterres, secrétaire général de l'Organisation des nations unies (ONU), l’humanité mène une guerre « insensée et suicidaire » contre la nature. Un cri d'alarme lancé à l'occasion de la sortie, jeudi, d'un guide de l'ONU pour répondre aux trois crises que traverse la planète : le bouleversement du climat, la destruction du vivant, et la pollution. - Vert

47%

Malgré une lente amélioration, moins de la moitié des volumes de poissons et fruits de mer pêchés en France proviennent de populations en bon étatC'est le principal enseignement du bilan pour l'année 2020 publié en fin de semaine dernière par l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer (Ifremer). Au total, 24% des volumes sont encore issus de la surpêche dont 2%, de populations effondrées. Plus d'informations dans Vert

La piste dessinée au centre de l'image est longue de 15 kilomètres. Cliquez sur l'image pour l'agrandir © NASA

Prise depuis la station spatiale internationale, une photo rare montre l'étendue des destructions commises par les chercheurs clandestins d'or au Pérou. Dans la région amazonienne de Madre de Dios, des garimperos – mineurs indépendants – creusent de vastes cratères dans le lit d'anciennes rivières à la recherche de paillettes d'or. A lire dans Vert

Cette semaine encore, nous avons appris tout un tas de choses. Par exemple : 

• Il pousse le bouchon du greenwashing un peu loin : le géant Coca-cola promet une bouteille en papier encore moins recyclable que la version en plastique. - Vert

• Un temps ambitieux dans la lutte contre le changement climatique, le Mexique s'en remet à nouveau au charbon. - Vert

Le e-commerce lorgne le marché des produits alimentaires biologiques, qui connait une croissance appétissante. - Vert

Des scientifiques ont accidentellement rencontré des formes de vie à 900 mètres sous la surface de l'Antarctique. - Vert

Pour ne rien rater de nos actualités, suivez-nous sur :
Twitter Twitter
Instagram Instagram
Facebook Facebook
YouTube YouTube

Le plein de bonnes nouvelles et de bonnes idées pour ne pas désespérer :

• Réduire la pollution sonore dans les océans aurait un impact particulièrement bénéfique et rapide sur la vie marine. - Vert

• Vipères ou couleuvres : toutes les espèces de serpents vivant en France sont désormais protégées. - Vert

• En 2020, pour la première fois, l'investissement dans les énergies renouvelables a dépassé celui consacré aux fossiles dans le monde. - Vert

• Contre le « greenwashing à l'embauche », le collectif Pour un Réveil Écologique aide les candidats à évaluer les ambitions réelles de leurs futurs employeurs en matière d'écologie. - Vert

Regonflé•e•s par cette bolée de bonnes nouvelles, vous voici prêt•e•s à vous remonter les manches pour réaliser cette recette de liquide vaisselle maison, facile à faire et bon marché !

Vous pouvez cliquer sur l'image pour l'afficher en plein écran et l'enregistrer d'un coup de clic droit © Vert 

Quand Greta Thunberg rencontre le club des cinq, ça donne Les Belles vertes, la réjouissante bédé pour ados de Loïc Nicoloff, Alterto Zanon et Antoine Losty. Notre chronique à lire sur le site de Vert

La fabrique de l’ignorance

Pour ne jamais avoir à changer ses pratiques, même quand elles nuisent à la santé des humains et de leur planète, l'industrie a développé un arsenal de techniques et de subterfuges. Parmi celles-ci, il en est une qui a fait ses preuves : jouer la science contre elle-même. 

Scientifiques achetés, rats trafiqués, protocoles bidon, multiplication d’études loufoques... Dans La fabrique de l'ignorance (2020), Franck Cuvelier et Pascal Vasselin retracent l'histoire des semeurs de doute, des grandes heures des cigarettiers aux nouveaux lobbies climatosceptiques. 

La fabrique de l'ignorance (2020), Franck Cuvelier et Pascal Vasselin, disponible jusqu'au 24 avril sur le replay d'Arte.

© Arte

Afin de continuer à vous proposer un contenu de qualité et pour fabriquer un site web du futur, Vert a besoin de votre soutien !
 
Si ce que vous lisez vous plaît, vous pouvez faire un don déductible d'impôt à Vert sur OKPal, en une fois ou chaque mois.
La conservation d'emails produit du CO2, n'hésitez pas à supprimer vos anciens numéros.
Cliquez ici pour retrouver les éditions passées.

Vous recevez trop de mails ? Vous voulez changer de rythme ? 
Je gère mes abonnements

Les mentions légales sont disponibles sur le site de Vert.
©Vert