Je m'inscris Je me désinscris
Samedi 26 novembre 2022
Chères toutes et chers tous,

🔥 Cette semaine, nous avons lancé une campagne de dons pour financer un tout nouveau projet : une série de posters intitulés Désordres de grandeur, pour donner à tout le monde les bases sur les grands sujets liés au climat et au vivant (plus de détails ici). En quelques jours, vous êtes plus de 540 personnes à avoir contribué et le premier palier, nécessaire pour financer les trois premières affiches, a été explosé en moins de 24 heures. Mille mercis pour votre soutien !

De nombreux·ses Européen·nes ne peuvent plus payer leurs factures à cause du froid qui assaille leurs murs.

Les Européens plébiscitent la rénovation énergétique

Rénovez-les tous ! Jeudi, à l'occasion de la journée nationale de lutte contre la précarité énergétique, un sondage a révélé qu’une très large majorité d’Européen·nes sont favorables à une vaste opération de rénovation des bâtiments, un enjeu nécessaire pour le climat et la justice sociale.

76% des Européen·nes (et 82% des Français·es) souhaitent que les pouvoirs publics soutiennent massivement la rénovation des bâtiments afin de répondre à la crise énergétique et lutter contre l’inflation galopante. Un résultat issu d’un sondage publié ce jeudi par l’ONG Reclaim Finance et l’institut YouGov, mené auprès de panels représentatifs en France, Allemagne, Espagne et Italie. Autre enseignement : la moitié des Européen·nes a peur d’avoir des difficultés à payer ses factures d’électricité ou à chauffer son logement cet hiver.

Les principaux obstacles à la rénovation des bâtiments, essentielle pour limiter les déperditions d’énergie, sont les coûts (mentionnés par 76% des répondant·es) et les taux d’emprunt (36%) trop élevés. « Le principal obstacle à son déploiement est financier et doit être levé grâce au soutien massif des pouvoirs publics », indique Hélène Denise, chargée de plaidoyer à la Fondation Abbé Pierre.

Jeudi matin, des militant·es de Dernière rénovation, Alternatiba Paris, des Amis de la Terre et de l’Alliance citoyenne Aubervilliers ont bloqué l’accès au ministère de l’Économie et des finances, en présence de personnes en situation de précarité énergétique. Elles et ils ont brûlé des factures d’énergie afin d’alerter le gouvernement de l’urgence de la rénovation des bâtiments. © Basile Mesré-Barjon

En France, pour atteindre nos objectifs de baisse des gaz à effet de serre, 370 000 rénovations globales de logements aux normes Bâtiment basse consommation devraient être réalisées chaque année jusqu’en 2030, puis 700 000 par an jusqu’à 2050, d’après la Stratégie nationale bas-carbone (la feuille de route climatique de la France), contre seulement quelques dizaines de milliers aujourd'hui.

Ce jeudi, les député·es débattent d’une proposition de loi de la députée insoumise Aurélie Trouvé visant à « accélérer la rénovation thermique des logements, en garantissant un reste à charge zéro pour les ménages les plus modestes réalisant des travaux et en interdisant réellement les logements les plus énergivores ».

Par où commencer pour effectuer la rénovation thermique de son logement ? Quels sont les enjeux de cet immense chantier bon pour le climat, les économies et la justice sociale ? Retrouvez tous nos articles sur la rénovation thermique dans notre dossier sur vert.eco

· Carton rouge. La Coupe du monde de football au Qatar a débuté dimanche dernier. Si les organisateurs tentent toujours de faire croire que la compétition n’aura aucun impact sur le climat, ils ne sont pas les seuls à avoir sorti la calculette. Pour l'instant, la compensation des émissions de gaz à effet de serre de la compétition est loin d'être aboutie. - Vert

· Lundi, la ministre de la transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher, a déclaré à l’Assemblée nationale : « La France, ça lui coûte 500 millions d’euros cette année de ne pas avoir fait son développement des énergies renouvelables », alors que la crise énergétique fait rage et renchérit le prix des énergies fossiles. La France est le seul pays de l’Union européenne à ne pas avoir atteint ses objectifs en matière de déploiement des énergies renouvelables. - Libération

· Mardi, des militant·es de Dernière rénovation comparaissaient pour la première fois au tribunal pour avoir brièvement bloqué le Tour de France en juillet dernier. Le même jour, des activistes du mouvement britannique Just stop oil ont été condamné·es par la justice pour avoir dégradé un tableau à Londres. - Vert

· Jeudi, à l’Assemblée nationale, le débat sur la proposition de loi visant à interdire la corrida a pris fin juste après avoir commencé. Le député insoumis Aymeric Caron a retiré son texte en raison de 566 amendements « d'obstruction » déposés par les opposant·es à ce texte, qui auraient empêché un vote dans les temps. Le député LFI a annoncé qu’il déposerait une nouvelle proposition de loi dans les prochains mois. - Libération

· Depuis qu’il est arrivé en France en provenance des États-Unis autour de 2015, le Black Friday, qui a eu lieu ce vendredi, séduit chaque année autour de la moitié des consommatrices et consommateurs français. Mais de plus en plus d’initiatives se mettent en place pour inciter au boycott et à repenser notre modèle de consommation. Décryptage sur vert.eco

Cliquez sur le dessin pour le voir en grand. © Sanaga pour Vert

· Bien mais pas COP. Le week-end dernier, la 27ème Conférence des Nations unies (COP27) sur le climat s’est achevée après d’âpres négociations et a accouché d’un accord manquant d’ambition sur la question de l’atténuation du réchauffement climatique (notre décryptage). Mais, fait historique, les pays ont adopté la mise en place d’un mécanisme de compensation pour les « pertes et dommages », les dégâts causés par le bouleversement du climat, réclamé depuis des années par les pays du Sud. Notre article à lire sur vert.eco

· MicrosCOP. Pendant les deux semaines de la COP27, cette dernière a occupé seulement 1,4 % du volume médiatique audiovisuel en France, selon les analyses de Quota climat et Data for good. C’est moins que l’année dernière, où la COP26 avait grappillé 1,8 % du temps d’antenne. Ce chiffre masque des situations contrastées : France 24 ou France info y ont consacré près de 20 % de leur temps d’antenne, contre 0,3 % pour Canal +. 

· Hêtre et ne plus hêtre. Près de la moitié (44%) des arbres replantés ne survivent pas plus de cinq ans et un sur cinq (18%) meurt au cours de la première année, a conclu une étude scientifique récemment publiée dans la revue britannique Philosophical transactions of the Royal Society et menée 176 sites de replantation en Asie. Les résultats de l’étude soulignent l’importance de préserver les forêts existantes et l’incertitude des politiques de restauration. - Futura-sciences

· Un bilan délét’air. Dans son rapport annuel, l’Agence européenne de l’environnement a estimé que la pollution de l’air avait entraîné la mort prématurée de 238 000 Européen·nes en 2020, un chiffre en légère hausse par rapport à 2019, malgré les confinements. En cause : des niveaux de concentration en particules fines PM2,5 (d'un diamètre inférieur à 2,5 micromètres) supérieurs à ceux recommandés par l’Organisation mondiale de la santé (notre article). - Le Monde

· Le compte est rond. Alors que le seuil de huit milliards d’êtres humains a été officiellement dépassé la semaine dernière, on entend souvent que nous serions trop nombreux·ses pour le bien-être de la planète. Pour le Vert du faux de la semaine, décryptage de cet argument fallacieux à lire sur vert.eco

Cliquez sur le graphique pour l'afficher en grand © Vert

Touche pas à mon slip. Il n’y a pas que les affaires de Vincent Bolloré que Cyril Hanouna passe sous silence dans son émission Touche pas à mon poste. Nous avons épluché, avec les expert·es de Data for Good et Quota climat, les thèmes abordés lors des douze derniers mois en fonction de certains mots-clefs. Le mot « slip » a par exemple été prononcé 74 fois par Cyril Hanouna et ses chroniqueur·ses. C’est une fois et demie plus que les mots « climat », « changement climatique », « urgence écologique » et d’autres synonymes réunis (48 occurrences). Ce sont avant tout les événements extrêmes (canicules), les polémistes (Eric Zemmour, Eric Ciotti) et les polémiques (boycott de la Coupe du Monde, Mbappé et les chars à voile, etc.) qui ont invité le climat sur le plateau de TPMP. Lisez notre décryptage sur vert.eco

Offrez un poster à Cyril Hanouna

Ce n'est peut-être pas de sa faute s'il ne parle jamais d'écologie, c'est juste que personne ne lui a mis les bons chiffres et les bons ordres de grandeur sous le nez. Procurez-vous le premier opus de la série Désordres de grandeur et affichez-le sur la terreur du PAF !

· On s'est fait pigeonné·es. Le faisan-pigeon à nuque noire, une espèce d’oiseau que les scientifiques pensaient éteinte depuis 1882, a récemment été observé grâce à un piège photographique sur une île de Papouasie-Nouvelle-Guinée par une équipe de chercheur·sesa révélé l’ONG Re:wild« C’est comme si on avait trouvé une licorne. C’est le genre de moment dont on rêve toute sa vie quand on est ornithologue »a réagi l’un·e des scientifiques. - Ouest-France

· C'est cui pour les chasseur·ses. Mercredi, le Conseil d’État a définitivement jugé illégaux les arrêtés pris en octobre 2021 par le ministère de la transition écologique, qui autorisaient la chasse par des techniques traditionnelles de certaines espèces d’oiseaux comme le vanneau huppé, le pluvier doré, l’alouette des champs, la grive ou le merle noir (notre article).

· Éviter le hors-jeu. À l’entame de la Coupe du monde de football au Qatar, deux chercheurs québécois nous invitent à repenser l’avenir des compétitions sportives, et du foot en particulier, avec le changement climatique. Ils explorent les manières d'adapter ces pratiques, qui aggravent la crise climatique, mais en subissent aussi durement les conséquences. - Vert

Un manifeste réjouissant pour renouer avec nos racines écologiques et basculer

Écologie culte. Dans un court et puissant manifeste, Patrick Scheyder, Nicolas Escach et Pierre Gilbert plaident pour une ambition écologique qui prenne racine dans la culture française pour engager une transformation sociétale d’ampleur. Une chronique à lire sur vert.eco

La France moche

Dégoût et des couleurs. L’édition 2022 des prix de la France moche, organisée par Paysages de France, a récemment distingué ses lauréats. Grâce aux contributions de ses adhérent·es, l’association a choisi quatre coins de villes particulièrement amochés par les enseignes publicitaires et les panneaux d’informations. Bravo à la mairie de Villard-de-Lans (Isère) qui s’est offert un immense panneau lumineux gâchant la vue sur la montagne ; ou encore à la zone commerciale d’Aubière dans le Puy-de-Dôme (ci-dessous), qui mêle avec intensité panneaux routiers et publicitaires, déroulants, lumineux ou bien fixes : un chef d’œuvre. La suite du palmarès.

© Paysages de France

+ Aurélie Delmas, Loup Espargilière, Anne-Claire Poirier, Juliette Quef et Sanaga ont contribué à ce numéro
La conservation d'emails produit du CO2, n'hésitez pas à supprimer vos anciens numéros.
Cliquez ici pour retrouver les éditions passées.

Vous recevez trop de mails ? Vous voulez changer de rythme ? 
Je gère mes abonnements

Les mentions légales sont disponibles sur le site de Vert.