Copy
Je m'inscris Je me désinscris
Mercredi 10 février 2021

Chères toutes et chers tous,

Vert vous est proposé en accès libre, mais l'information a un coût : celui d'une équipe de journalistes qui vous apportent chaque jour votre lot d'informations fouillées, hiérarchisées et sourcées, de bonnes nouvelles et de vidéos !

Pour soutenir ce média indépendant, faites un don déductible d'impôts, en une fois ou tous les mois, sur OKPal.

« Tout suffocants, et blêmes, quand sonne l'heure, l'on se souvient des jours anciens et l'on pleure. Et l'on s'en va, au vent mauvais qui nous emporte, deçà, delà. »

Un numéro où l'on paraphrasera Verlaine pour parler des millions de morts de la pollution de l'air. 

Loi climat : une occasion vraiment manquée

Présenté ce mercredi en conseil des ministres, le projet de loi « climat et résilience » fait l'unanimité contre lui.

Fin 2019, Emmanuel Macron donnait mandat aux « 150 » de la Convention citoyenne pour le climat (CCC) afin qu'elles et ils trouvent comment réduire de 40% les émissions de CO2 d'ici 2030 par rapport à 1990. Le président s'était engagé à reprendre « sans filtre » leurs recommandations.

Le présent projet de loi doit reprendre un tiers, environ, des 149 propositions formulées en juin dernier par la CCC (Vert) ; le reste devrait être intégré au plan de relance ou à d'autres textes législatifs ou réglementaires. Mais la quasi-totalité des mesures qu'il contient ont largement été amoindries, voire vidées de leur substance, par rapport à celles qu'avaient formulées les citoyen•ne•s. 

Fin octobre, les membres de la Convention citoyenne pour le climat avaient présenté leurs propositions au premier ministre à Matignon © Jean Castex (Twitter)

L'interdiction de louer des passoires thermiques ne devrait concerner que 2% des logements (Cler), quand la CCC demandait la rénovation de l'ensemble du parc locatif ; trois liaisons aériennes intérieures devraient être fermées, alors que la mesure initiale consistait à supprimer la dizaine de lignes dont le trajet est réalisable en moins de 4h de train (Vert) ; le malus au poids sur les SUV les plus lourds ne concernera que 2% des véhicules. Etc. 

Fin janvier, le Conseil économique, social et environnemental jugeait les mesures contenues dans ce texte « souvent limitées, souvent différées, souvent soumises à des conditions telles qu’on doute de les voir mises en œuvre à terme rapproché ». Lundi, 110 associations écologistes ont publié une lettre ouverte au président pour lui enjoindre de « redonner vie à l'ambition initiale de ce projet de loi ». « Nous sommes forcément déçus que nos propositions soient autant amoindries », a déclaré à 20 Minutes Mélanie Cosnier, l'une des 150. 

A tel point que le projet de loi ne permettra de réduire les émissions annuelles que de 12 millions de tonnes de CO2 d'ici 2030, selon l'analyse de l'étude d'impact faite par le député et ingénieur Matthieu Orphelin. Soit seulement 10% des 112 millions de tonnes annuelles que la France devra émettre en moins pour atteindre les -40%. Pis, les Etats-membres de l'Union Européenne, dont la France, ont relevé leur objectif pour la fin de la décennie à... -55%. 

• Janvier 2021 fut le 6ème mois de janvier le plus chaud jamais mesuré, selon Copernicus, programme européen de surveillance de la planète. Et ce, en dépit du refroidissement induit par le phénomène La Niña en cours. Ce mois se situe à 0,24°C au-dessus de la moyenne des mois de janvier de la nouvelle période de référence : 1991-2020 (lire notre article à ce sujet) - Copernicus

• Mardi, l’un des six loups gris qui s’étaient échappés d’un parc animalier des Pyrénées-Orientales, le 25 janvier, a été retrouvé mort au nord de Perpignan. Trois autres ont déjà été abattus et deux ont été anesthésiés avant d’être récupérés. Un seul loup subsiste dans la nature. - L’indépendant (abonnés)

La pollution de l'air tue près de 9 millions de personnes par an

Le vent mauvais qui nous emporte. Un décès sur cinq dans le monde est lié à la pollution de l'air, révèle une importante étude. 

En 2018, 8,7 millions de personnes seraient mortes de la pollution atmosphérique, soit deux fois plus que les chiffres de l'Organisation mondiale de la santé (4,2 millions). C'est l'effarant constat d'une étude, pilotée par l'université américaine de Harvard et publiée mardi dans la revue Environmental research. 

Pour arriver à ce chiffre, les auteur•rice•s ont misé sur un système de modélisation 3D, plus fin que les traditionnelles observations satellites, leur permettant de reconstituer les transferts de pollution dans l’atmosphère en temps réel, raconte le Monde. Incluse dans leur travail, une méta-analyse (l'étude de nombreuses études) a aussi permis de mettre à jour le total de décès. Les scientifiques se sont intéressé•e•s aux morts liées à la pollution aux particules fines PM 2,5 (d'un diamètre inférieur à 2,5 micromètres) produites par les seules énergies fossiles : centrales thermiques, voitures, paquebots, etc. Ces particules, qui pénètrent profondément les voies respiratoires, causent de nombreuses maladies pulmonaires et cardiovasculaires. 

Embouteillages à Pékin. 2,4 millions de personnes sont mortes de la pollution de l'air en Chine en 2018 © Safia Osman

En 2016, Santé public France avait calculé que la pollution de l'air entraînait la mort prématurée de 48 000 Français•es par an ; 67 000, selon une étude publiée en mars 2019 dans l'European heart journal ; la nouvelle étude estime à 97 242 le nombre de décès liés à la pollution de l'air en France. 

Le total de morts dues aux particules fines serait supérieur à celui du tabac et de la malaria réunis, d'après les scientifiques. Sans cette pollution fossile, l'espérance de vie moyenne sur Terre s'allongerait de plus d'un an, et les coûts économiques et sanitaires seraient réduits de quelque 2 400 milliards d'euros. 

Rouen abandonne un vieux projet de rocade

Le périph dans une impasseLa métropole de Rouen vient d'enterrer un projet de liaison autoroutière vieux de cinquante ans.

Lundi soir, le conseil métropolitain a décidé de ne pas financer le contournement est de Rouen : une portion à péage de plus de 40 kilomètres qui devait relier l'A13 et l'A28. Ce qui revient à mettre fin à ce chantier d'un autre âge. 

En 2017, la métropole Rouen Normandie, qui rassemble 71 communes, s'était pourtant engagée à débourser quelque 66 millions d'euros pour que la rocade soient construite. La Région Normandie devait apporter 157 millions et le Département Seine-Maritime, 22 millions. Ce qui a changé, depuis, c'est l'élection de la nouvelle majorité au conseil en 2020. Celle-ci est constituée d'une alliance entre socialistes, communistes et écologistes. Le vote de la délibération proposant de ne pas financer l'ouvrage a exprimé un rejet clair : 76 pour, 43 contre et 4 abstentions, raconte France bleu

Le Département s'est déjà exprimé en sa faveur, et un vote est attendu au conseil régional, lundi prochain. Mais fin janvier, le préfet de Normandie, Pierre-André Durand, avait annoncé que l'Etat « n'imposera[it] pas cette infrastructure » et ne s'engagerait pas si l'une des collectivités se retirait. 

Péage pour les poids lourds ? Interdiction des camions les plus massifs sur certains axes ? Reste à trouver la solution de remplacement à ce projet de contournement qui devait décongestionner le centre-ville. 

Le best-of de la désobéissance fossile

Fermeture de valves du pipeline géant Keystone, galeries creusées sous une mine de charbon, sabotage du sommet du pétrole offshore... Les militant•e•s écologistes ne sont jamais à court d'idées pour s'opposer aux projets les plus polluants et destructeurs. Dans leur dernière production, les vidéastes engagés de Partager c’est sympa ont compilé les 10 actions de désobéissance civile qui les ont le plus inspirés au cours des 30 dernières années. 

© Partager c'est sympa

Afin de continuer à vous proposer un contenu de qualité et sans publicités, Vert a besoin de votre soutien !
 
Si ce que vous lisez vous plaît, vous pouvez faire un don déductible d'impôt à Vert sur OKPal, en une fois ou chaque mois.
La conservation d'emails produit du CO2, n'hésitez pas à supprimer vos anciens numéros.
Cliquez ici pour retrouver les éditions passées.

Vous recevez trop de mails ? Vous voulez changer de rythme ? 
Je gère mes abonnements

Les mentions légales sont disponibles sur le site de Vert.
©Vert