Copy
Veuillez transmettre ce message aux membres de votre secteur, qui bénéficieront de ces informations.
transmettre transmettre

mai 2022

UN MESSAGE DE NOTRE DIRECTRICE GÉNÉRALE
À l'approche des mois plus chauds, nous espérons que la météo sera clémente et que les producteurs auront une saison de croissance fructueuse.
 
Plus tôt ce mois-ci, nous avons organisé un événement de défense des intérêts très réussi, De la ferme à l’assiette, à Ottawa, en collaboration avec l'Association canadienne de la distribution de fruits et légumes. Au total, 27 représentants de l'industrie des fruits et légumes de partout au Canada ont rencontré des décideurs clés à Ottawa pour discuter des principaux sujets de préoccupation, notamment l'établissement d'un mécanisme de protection financière pour les producteurs et les vendeurs de fruits et légumes, la priorité accordée à l'accès aux aliments, la promotion de la résilience et de la compétitivité de la chaîne d'approvisionnement, le tout pour soutenir un secteur des fruits et légumes frais durable.
 
Nous avons été très heureux que le projet de loi d'initiative parlementaire C-234 parrainé par le député conservateur Ben Lobb, représentant de Huron-Bruce (Ontario), ait franchi l'étape de la deuxième lecture à la Chambre des communes le 18 mai et ait été renvoyé au Comité permanent de l'agriculture et de l'agroalimentaire pour examen. Ce projet de loi modifierait la législation sur la tarification du carbone du gouvernement fédéral afin de prévoir une exemption de la taxe sur le carbone pour le gaz naturel et le propane utilisés à la ferme pour le séchage du grain, le chauffage et la climatisation des étables et des serres, le floconnage à la vapeur et l'irrigation. Vous trouverez plus d'informations sur le projet de loi C-234 ici (en anglais seulement).
 
Enfin, nous vous encourageons à suivre de près nos communications, car nous célébrerons notre centenaire lors d'un événement près de chez vous cet été!
 
Sincèrement,

Rebecca Lee
Directrice générale
Producteurs de fruits et légumes du Canada
Notre équipe de politiques s’accroît!
 
Afin de répondre aux besoins croissants de notre secteur et de s'attaquer aux nouveaux objectifs politiques, les Producteurs de fruits et légumes du Canada ont ajouté une deuxième gestionnaire, Politiques et Relations gouvernementales, à leur équipe. Notre nouvelle gestionnaire se concentrera sur les deux domaines suivants : le commerce et la mise en marché et l’énergie, l’environnement et le changement climatique, afin de représenter efficacement nos membres dans ces deux dossiers en pleine croissance et évolution.
 
Angela Reid apporte aux PFLC près de deux décennies d'expérience en matière de relations gouvernementales, en communications et de relations publiques. Avant de se joindre aux PFLC, Angela était conseillère principale en politiques aux Collèges et Instituts Canada et occupait auparavant le poste de responsable des relations gouvernementales à l’Association nucléaire canadienne.
 
Robyn McKee, qui fait partie des PFLC depuis 2018, est revenue de son congé de maternité en février. Robyn gérera les dossiers de la main-d’œuvre, de la gestion des risques de l’entreprise, les normes de l’industrie et de la salubrité des aliments.
 
Avant de se joindre aux PFLC, Robyn a occupé divers rôles dans la fonction publique de l'Ontario, et a travaillé pendant plusieurs années pour un député de l'opposition officielle.
 
Bien que Robyn et Angela aient chacune leur propre domaine d'intérêt, elles travailleront en étroite collaboration sur des projets communs au nom du secteur.
IMPORTANTES MISES À JOUR DE L'INDUSTRIE

Profile de culture 2022 – 2023

Les Producteurs de fruits et légumes du Canada (PFLC) continuent de travailler avec le Centre de la lutte antiparasitaire d’AAC à la mise à jour des 23 profils de cultures horticoles. Ces documents publiés sur le Web donnent un aperçu de la production d’une culture ou d’un groupe de cultures, des ravageurs qui peuvent lui nuire et des mesures de lutte antiparasitaire connexes. Les profils appuient l’établissement de priorités par les équipes du Programme de réduction des risques liés aux pesticides et du Programme des pesticides à usage limité qui relèvent du Centre de lutte antiparasitaire d’Agriculture et agroalimentaire Canada.  Les profils sont également utilisés par les spécialistes de la réglementation de Santé Canada, en plus de constituer une ressource documentaire pour l’industrie. Trente-trois profils ont été élaborés et sont disponibles sur le site Web des publications du gouvernement du Canada page des publications ou page des profils de culture.

Les profils de cultures fruitières et maraîchères sont mis à jour tous les trois ans. Dans le cadre du processus de mise à jour, des intervenants recueillent des renseignements détaillés sur la présence des organismes nuisibles, les pratiques de lutte antiparasitaire et les problèmes que rencontrent les producteurs en matière de lutte antiparasitaire dans les principales provinces productrices pour chaque culture.

En 2022-2023, une mise à jour est prévue pour les profils de cultures suivants: fraise, framboise, cerise (douce et acide), pêche, canneberge, pomme, raisin et poire. La collecte d’informations sera recueillie cet automne et cet hiver au moyen de formulaires électroniques dans les principales provinces productrices.

Les producteurs en tant que fournisseurs de solutions au changement climatique
 
On demande de plus en plus aux producteurs canadiens d’agir comme fournisseurs de solutions au changement climatique, En mai 2022, l’Institut canadien des politiques agroalimentaires a publié un rapport intitulé Traduire la science en politiques : approches visant à accroître la séquestration du carbone dans le sol des terres cultivées du Canada. Selon le rapport, les stratégies visant à accroître le séquestration du carbone au Canada devraient être différentes et répondre aux besoins locaux. Il existe trois leviers pour augmenter la séquestration du carbone dans le sol. Le 1er levier consiste à augmenter le taux de photosynthèse par unité de surface de sol, à la fois dans l'espace et dans le temps, en adoptant des pratiques telles que les cultures de couverture et les rotations de cultures diversifiées. Le 2e levier est de maximiser la quantité de biomasse retournée au sol en intégrant le fumier et en laissant les résidus de culture sur les champs. Le 3e levier est de réduire les sorties de carbone du sol par minéralisation de la matière organique en adoptant des pratiques telles que le travail réduit du sol.
 
Pour de plus amples informations, cliquez ici.
Le secteur des fruits et légumes frais subit les effets de la hausse des coûts des intrants et des difficultés de la chaîne d'approvisionnement au Canada et dans le monde entier.
Le rapport annuel 2021 d’AgriRÉCUP montre une augmentation substantielle du recyclage des matériaux agricoles
 
AgriRÉCUP a publié son Rapport annuel 2021, qui documente les résultats complets de ses programmes permanents et de ses projets pilotes conçus et exploités pour aider les agriculteurs canadiens à gérer les produits et les emballages plastiques agricoles.
 
Ce qui est le plus important dans les résultats de 2021, c'est qu’AgriRÉCUP a connu une croissance substantielle des chiffres de collecte des matériaux qu'elle collecte pour le recyclage et l'élimination responsable à travers le pays, ce qui suggère que plus d'agriculteurs utilisent les services offerts par AgriRÉCUP et ramènent plus de matériaux. Par exemple, le nombre de petits contenants de pesticides et d'engrais en plastique est passé d'environ 700 000 à 6,2 millions de contenants recueillis pour le recyclage, soit une augmentation de 12,5 % par rapport à l'année précédente. Pour en savoir plus, cliquez ici.
DANS L'ACTUALITÉ
Twitter
LinkedIn
Website
© 2022 Fruit and Vegetable Growers of Canada - Producteurs de fruits et légumes du Canada

Our mailing address is:
Fruit and Vegetable Growers of Canada
2200 Prince of Wales Drive, Suite 102
Ottawa, ON  K2E 6Z9

Want to change how you receive these emails?
You can update your preferences or unsubscribe from this list