Copy
Parution Bimestrielle – Février 2013 – n°10
Lettre d'actualités de Green Cross France et Territoires

EDITO

Après de nombreuses conférences "océans" avec l'alliance blue society sur Tara, après le carrefour des gestions locales de l'eau à Rennes, Green Cross sera à Marseille en mars...le 15 mars, un an et un jour après le Forum Mondial de l'Eau, pour parler "eau et énergie" avec France Libertés.

Et ce, dans un contexte très actif: finalisation de notre étude sur les gaz de schistes, préparation du colloque d'avril sur les hautes mers, contributions sur les enjeux de prévention des conflits en Afrique et en Amérique du Sud, enjeux d'agro-écologie et évolution des modes de consommation, création de l'Institut de l'Economie Circulaire, voyage international de Green Cross à Fukushima en août...et en filigrane les 20 ans de Green Cross, les 2 et 3 septembre à Genève.

Plus que jamais, donner un avenir à la planète pour donner une chance à l'humanité est un enjeu du quotidien, qui transcende humanisme et préservation de l'environnement. Pour ceci, votre support nous est précieux, et indispensable. Vos cotisations et dons sont nos ressources, ce sont l’essentiel de notre budget. C’est par cet effort que nous pouvons mener à bien nos actions, porter nos plaidoyers, faire avancer nos projets.


                                                    SOMMAIRE                                                             

EAU et OCÉANS

Appel de la Haute mer : 11 avril

Le CESE organisera la conférence internationale "La Haute Mer, avenir de l'humanité : quelle gouvernance pour une gestion durable de l'océan", le 11 avril 2013. Green Cross fait partie des co-organisateur de cette journée de mobilisation sur des enjeux souvent oubliés, mais essentiels tant pour la protection de l’environnement que pour la prévention des conflits et la préservation de l'humanité. De nombreux grands témoins, dont Jean-Michel Cousteau, participeront à cette journée essentielle pour la préparation d'une Assemblée Générale des Nations-Unies qui en 2014 devra placer ce thème au coeur de ses préoccupations.
 
 
Réponse d’appel à projet pour la direction de la recherche de l’Union Européenne
 
Conjointement avec deux dizaines de partenaires, Green Cross a répondu à un appel à projet européen. Nous avons déposé le dossier mi-janvier et nous vous tiendrons informé évidemment dès que nous aurons une réponse. Ce projet, si remporté, prendrait effet vers la fin de l’année 2013 pour une durée de 4 ans.
 
Participation au carrefour des gestions locales de l’eau
 
Le Carrefour des Gestions Locales de l'Eau, qui s'est déroulé à Rennes les 23 et le 24 janvier, est un évènement essentiel pour rencontrer élus, acteurs publics et privés et représentants de la société civile autour de la gestion de l'eau en France. Beaucoup reste à faire, en particulier en France. Nicolas Imbert, directeur de Green Cross, a pris la parole lors de cette journée pour préciser que dans le domaine de l'accès de tous à une eau de qualité, il était grand temps de passer de l'incantation à l'incarnation. Le droit à l'eau est reconnu formellement en France et dans une grande partie de l'Europe, mais les précarité, pollution et conflits d'usage nous montre que le chemin est encore long pour faire de la mise en place de ce droit une réalité opérationnelle pour tous. Et que ceci nécessite une approche intégrée sur les territoires autour des différents usages de l'eau.
 
http://www.carrefour-eau.com/2013/co/mot-bienvenue-14e-carrefour-gestions-eau.html
 
Eau potable en France
 
L’eau qui sort de nos robinets, que l’on croit potable, pourrait ne pas toujours l’être dans certaines de nos régions. Des dérogations sont accordées pour que l’eau qui ne respecte pas les normes en vigueur soit considérée comme potable. C’est le cas dans une dizaine de départements.
En Bretagne cependant, il n’y a pas de dérogation, parce que l’eau utilisée est importée des autres régions. Ce qui pose néanmoins le souci de la pérennité de ce dispositif, comme de la gestion des captages locaux.
 
http://www.lemonde.fr/planete/article/2012/07/03/des-prefectures-autorisent-la-consommation-d-eau-potable-polluee_1728381_3244.html
 
 
STRATÉGIE ÉNERGÉTIQUE

Organisation d’un colloque « eau et énergie »
 
Réservez votre journée du vendredi 15 mars !
 
Dans le cadre du débat national sur la transition énergétique en Provence-Alpes-Côte d’Azur, la Fondation Danielle Mitterrand - France Libertés et Green Cross France & Territoires vous invitent au :
 
Colloque « Eau et Energie - Vers un modèle énergétique respectueux de l’eau, bien commun et droit humain fondamental »
 
Ce colloque apportera un éclairage interdisciplinaire et éthique sur les interactions entre eau et énergie, au cours de trois tables rondes thématiques :
-         Eau/Energie : quelle importance pour l'humanité et l'organisation des sociétés?
-         Eau/Energie : quels droits, quelles politiques, pour répondre à quels enjeux?
-         Quelles solutions énergétiques choisir pour protéger le bien commun et garantir le droit à l'eau?
 
Il sera accueilli par le Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur et aura lieu à l’Hôtel de Région à Marseille, le vendredi 15 mars.
 
Sortie mi-mars du rapport Gaz de Schiste
 
Green Cross finalise actuellement un rapport sur les gaz de schiste et a organisé à ce titre une réunion d’expert le 29 janvier, afin de prépositionner notre rapport. Ce dernier devrait être disponible en seconde quinzaine de mars. Nous vous en tiendrons informés.
 
 
Contribution au débat sur la transition énergétique
 
Le débat national sur la transition énergétique a été est lancé le 29 novembre par la première assemblée du conseil national du débat. Maintenant que les modalités du débat ont été précisés,les travaux ont enfin commencé, notamment via le comité d'experts et le parlement du débat.

Nos propositions restent toujours d’actualité : http://gcft.fr/wp-content/uploads/2012/11/Green_cross_nos_propositions_strat%C3%A9gie_%C3%A9nerg%C3%A9tique.pdf

Nous avons notamment défendu lors de la conférence gouvernementale de septembre 2013:
- sur la mise en place de l'efficacité énergétique et des énergies 4D (diversifiées, déconcentrées, décarbonées, démocratiques) sur les territoires,
- pour la mise en place de véritables filières sur les renouvelables, l'efficacité énergétique et le démantèlement du nucléaire,
- en identifiant rapidement les précarités énergétiques et en trouvant des modes de réponse adaptés.

Création d’un groupe de travail énergie Green Cross
 
Notre groupe de travail sur l’énergie se réunira le 20 février, afin de faire le point et de proposer des contributions au débat sur la transition énergétique. Ce groupe de travail réunira aussi bien des experts extérieurs à Green Cross que des membres du comité d’orientation de Green Cross. Si vous souhaitez y participer ou bien être tenu informé de nos travaux: contact@gcft.fr 
 
L’Allemagne simule un modèle énergétique 100% renouvelables
 
On connait le dynamisme et l’efficacité de l’Allemagne pour la mise en place de modèles énergétiques innovants, fiables et efficaces, et leur capacité à optimiser à la fois la maîtrise des énergies et l’intégration dans le réseau de productions renouvelables, déconcentrées et décentralisées. Une nouvelle étape vient d’être franchie : des chercheurs de l'Institut Fraunhofer pour les systèmes énergétiques solaires (ISE) à Fribourg-en-Brisgau (Bade-Wurtemberg) ont désormais démontré qu’un système énergétique entièrement basé sur des énergies renouvelables conduits à des coûts totaux au plus égaux à ceux d’aujourd’hui, et permet une transformation réussie de la filière énergétique.
 
La modélisation, qui intègre une analyse heure par heure sur l’ensemble des années, mixe intimement les considérations économiques et techniques. Elle intègre d’une part une analyse détaillée de tous les secteurs électrique, et également du chauffage des logements, et permet d’identifier les optima énergétiques minimisant les dépenses. Le scénario qui a été joué est basé sur une alimentation autarcique (à chaque heure), et les projections 2030 suivantes, considérées comme conservatrice : 255GW de puissance installée éolienne (dont 2/3 terrestre, 1/3 en mer, 200 GW photovoltaïque, 130 GW de solaire thermique, un stockage de chaleur déconcentré, 50 TWh / an de biomasse en priorité pour la chaleur, les transports et procédés industriels, 70 GW power-to-gaz et 95 GW de centrale en gaz en backup (en co-génération). La modélisation souligne également l’avantage compétitif fort de l’Allemagne procuré par la rénovation énergétique du bâtiment (et à contrario le handicap généré par un chauffage qui serait d’origine électrique.
 
Rappelons également que le passage à un approvisionnement énergétique 100% renouvelables est également depuis 2012 le quotidien des îles Tokélaou.
 
Pour en savoir plus :
-       Communiqué de presse de l’Institut Fraunhofer (en allemand), 12 novembre 2012 (en allemand) : http://idw-online.de/pages/en/news506429
-       Bulletins électroniques, édition du 23 novembre 2012 : http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/71530.htm
-       Iles Tokélau, communiqué de des Nations Unies, le 7 mai 2012 (en anglais) : http://www.undp.org/content/undp/fr/home/presscenter/articles/2012/05/07/tokelau-aims-for-100-renewable-energy-in-2012/
 
Les éoliennes : la plus importante source d’électricité d’Espagne
 
Durant les trois derniers mois, l’énergie éolienne a fourni six térawattheure d’électricité, ce qui en fait la plus grosse source d’énergie électrique du pays. Et c’est une première mondiale.
L’Espagne a en effet fait des investissements importants pour réduire son impact carbone, en investissant dans les énergies renouvelables, notamment l'éolien. Et en créant une filière industrielle qui la place désormais parmi les précurseurs de la transition énergétique. 

http://www.guardian.co.uk/environment/2013/feb/04/windfarms-break-energy-record-spain
 
Eolien en mer
 
La Commission de régulation de l’énergie (CRE) a lancé le vendredi 11 janvier une consultation expresse sur le projet de cahier des charges du 2è volet de l'appel d’offres éolien en mer sur des installations d’une puissance maximale de 1 000 MW, réparties en deux lots de 500 MW nommés Le Tréport et Iles d’Yeu et de Noirmoutier.
 
Il s'agissait de recueillir pour le 20 janvier l’avis des acteurs du marché sur les points suivants :
·         le déroulement et le calendrier de la procédure; 
·         la constitution générale des dossiers de candidature et les pièces à produire par les candidats;
·         la notation du prix et le plafond de prix éliminatoire ;
·         la notation du volet industriel des offres, et notamment celles de la fiabilisation des capacités industrielles et de l’impact des activités industrielles
·         les modalités de la phase de levée des risques pouvant faire obstacle à la mise en service;
les modalités à envisager pour limiter le risque supporté par les porteurs de projets, dans le but de faire diminuer le prix de l’offre éolienne.
 
http://tecsol.blogs.com/mon_weblog/2012/11/lallemagne-simule-un-mod%C3%A8le-%C3%A9nerg%C3%A9tique-100-renouvelables.html


PRÉVENTION

Mise en place d’une dynamique gastronome et du bien manger 
 
En complément de nos activités de préfiguration d'un modèle de production porcine plus durable, Green Cross s'investit sur la promotion du bien-manger (bon, local, de saison, bio...) en baie de Saint-Brieuc. Un événement d'ampleur nationale devrait se dérouler en septembre pour compléter ces travaux. Nous vous en tiendrons informés.


TRANSITION
Faire de l'économie circulaire une réalité
 
Green Cross et Euromed finalisent actuellement leur partenariat pour la création d'une chaire sur les business models de l'économie circulaire.  Il s'agit de proposer à la société et aux acteurs économiques une réflexion en profondeur, sur une durée de trois ans, selon 3 dimensions : la recherche académique, la production scientifique et l’enseignement.
 
Green Cross est également fier de vous annoncer que Nicolas Imbert, rejoint le conseil d’administration de l’Institut de l’Economie Circulaire, dont nous avons fêté la création le 6 février dernier. L'Institut mobilise l'ensemble des décideurs publics, privés et représentants de la société civiles afin de promouvoir une meilleure réutilisation des ressources et une économie symbiotique, concrète et engagée.
 
http://www.institut-economie-circulaire.fr/



SOLIDARITÉ

Année internationale de la coopération dans le domaine de l’eau
 
L'UNESCO a officiellement lancé cette année ce 11 février via Irina Bokova, sa directrice générale. L'agenda concerne:
  • la contribution de la coopération dans le domaine de l’eau à l’agenda international du développement durable pour la période post-2015 afin de répondre aux besoins de toutes les sociétés ;
  • la mobilisation de la coopération à tous niveaux pour répondre aux défis liés à l’eau, notamment :
  • les mécanismes de coopération régionaux,
  • les actions gouvernementales au niveau national,
  • les actions au niveau local,
  • la coopération à l’échelle des bassins versants ;
  • la science, le développement des capacités et les partenariats
Cette thématique s'articule bien avec les actions de Green Cross. Le programme international de Green Cross s'appelle L'Eau pour la vie et la paix. Nous plaçons la réalisation des droits de l'homme au cœur du développement humain, notamment via le Droit humain à l'eau potable et à l'assainissement. Pour faire face aux enjeux de l'eau nous devons coopérer et Green Cross observe une approche multi-acteurs dans ses projets de terrain et dans son plaidoyer. L'année internationale de la coopération en matière d'eau marquera, on l'espère, un nouveau pas dans l'émergence de la gouvernance mondiale de l'eau, avec l'entrée en vigueur de la Convention des nations Unies sur les cours d'eau internationaux signée en 1997 et dont on espère cette année l'entrée en vigueur.

www.unesco.org/new/fr/natural-sciences/environment/water/water-cooperation-2013/launch-water-cooperation-2013/
 
Journée mondiale de l’eau
 
Elle aura lieu le 22 mars. Green Cross va fêter la journée mondiale de l’eau, sur le thème de la coopération. Le même thème a été retenu pour l'Année à venir et il correspond à notre projet « Smart Water for Green Schools », que nous déployions en Ukraine, en Argentine, au Ghana et en Bolivie. Dans ces 4 pays, les professeurs et les représentants de Green cross animeront des séances de sensibilisation sur les enjeux de l'eau : crise mondiale de l'eau, enjeux locaux (eau potable, assainissement, maladies hydriques…), gestion durable des ressources, recyclage de l'eau…
Les enfants s'adonneront aussi à un concours de dessins sur le thème : "Pourquoi l'eau est-elle précieuse ?". Nous monterons un poster avec les dessins gagnants pour l'exposition Green Cross sur les bords du Lac de Genève et pour les 20 ans de GCI en septembre.

En France, il est plus que jamais urgent de gérer convenablement nos ressources et de préserver la qualité de notre eau. Beaucoup reste à faire pour économiser l'eau, en préserver la qualité, et s'assurer de son accès pour tous.

Nos collègues de Green Cross Italie, qui travaillent en partenariat avec le Ministère de l'éducation nationale, vont également déployer des actions de sensibilisation sur l'eau tout au long de l'année et bien sûr le 22 mars.

ÉVÉNEMENTS

Participation au championnat de France de Badminton :
 

Le Comité d'organisation a choisi de mettre en œuvre un championnat de France de badminton écoresponsable, et a obtenu à ce titre le label AGENDA 21. Cela signifie notamment qu'il essaiera à tous les niveaux de limiter son impact sur l’environnement, et qu'il agira avec un objectif de développement durable. Cela  demandera à tous (bénévoles, spectateurs, joueurs...) de faire attention à limiter le gaspillage et à mieux gérer les consommables (tri des déchets, éco-cups, co-voiturage…). Cette action sera une réussite si le message est bien passé et que les personnes présentes le reproduisent ensuite dans leur quotidien.
 
Il a eu lieu du 1 au 3 février, à Saint Brieuc.
 


©COCF "Saint Brieuc - Côtes d'Armor 2013"

http://gcft.fr/WP/championnat-de-france-de-badminton/

Agenda :
·  20 Février : séminaire énergie à Paris - réservé aux experts et membres du comité d'orientation. Demande d'inscription: contact@gcft.fr 
·  15 Mars : débat eau / énergie organisé avec France Libertés. Ce colloque apportera un éclairage interdisciplinaire et éthique sur les interactions entre eau et énergie, au cours de trois tables rondes thématiques : Eau/Energie : quelle importance pour l'humanité et l'organisation des sociétés? Eau/Energie : quels droits, quelles politiques, pour répondre à quels enjeux? Quelles solutions énergétiques choisir pour protéger le bien commun et garantir le droit à l'eau? Il sera accueilli par le Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur et aura lieu à l’Hôtel de Région à Marseille. Plus d’informations et inscriptions au colloque sur http://fr.amiando.com/MOXTBRQ.html?page=903170
·  22 Mars journée mondiale de l’eau
·  11 Avril : colloque sur la haute mer (CESE)
·  Mai : Participation au festival Art Rock dans la Baie de Saint Brieuc http://www.artrock.org/
·  2 et 3 Septembre : 20 ans de Green Cross International
·  Novembre : Festival Blue society (Marseille)


                        NOUS SOUTENIR                               

Green Cross France et Territoires étant d’intérêt généralvos cotisations et dons pour 2013 sont:
- déductibles de vos revenus à hauteur de 66% pour les particuliers (ainsi, une cotisation à 45 euros vous revient à 15 euros, mais génère 45 euros de budget pour l’association),
- et de 60% pour les entreprises (ainsi, une cotisation à 450 euros coûte 150 euros à votre entreprise, mais génère 450 euros de budget pour l’association),
 
Deux solutions pour cotiser et adhérer:
en ligne, en 3 minutes, avec paiement sécurisé: http://gcft.fr/WP/soutenir/
- en renvoyant le bulletin d’adhésion et de don téléchargeable ici à Green Cross France et Territoires, 22 rue Boulard, 75014 Paris, France.
 
C’est votre effort qui donne du souffle à nos activités, dans un contexte qui les rend plus que jamais nécessaire. N’hésitez également pas à transférer ce message, à parler de Green Cross à vos proches et à nous faire part de vos suggestions, remarques et commentaires.

Vous êtes assujettis à l'ISF et souhaitez soutenir des projets de Green Cross: contactez-nous - contact@gcft.fr 
D.R. 2013 GREEN CROSS France et Territoires
,

Adresse :
GREEN CROSS France et Territoires
33 rue Chaptal
92 300 Levallois
France