Copy
LE MOT DES BAMBOUS…

Chers amis, chère famille,

Bientôt trois mois que nous vivons au cœur des Philippines, que nous partageons les joies ou les peines des filleuls de l’association et que nous accompagnons également les Responsables de Programmes de parrainage qui eux, donnent bien au-delà, comparé au 1 an de notre mission de volontariat.

Dans cette newsletter, on vous propose la « rencontre avec un ange porté par les ailes de la charité mais qui vit les deux pieds dans les ordures » : Ate Helen, qui, depuis plus de 20 ans, dédie son temps et son énergie aux familles des chiffonniers d’Inayawan, la décharge de Cebu City.

En ce mois de décembre, où la neige ne tombe pas mais les guirlandes illuminent les rues, nous vous souhaitons de très belles fêtes de fin d’année !

A vous qui nous soutenez par vos dons et vos pensées, nous voulons vous dire un immense MERCI, ou en cebuano « Salamat kaayo » !

On pense bien fort à vous tous,

Ate Cécile & Kuya Matthieu
FOCUS SUR…  Ate Helen, responsable du programme d’Inayawan
Inayawan = un quartier de Cebu City, quartier de la décharge
 
Programme d’Inayawan 
=
Programme de parrainage qui rassemble 54 jeunes de 13 à 26 ans,
+
Garderies qui regroupe au total une centaine d’enfants de 1 à 4 ans,
+
Formations pour les parents des jeunes du programme pour améliorer leur revenu, leur offrir un métier décent et surtout leur redonner confiance en eux !
Après avoir pris la jeepney 07B ou 07D, demandé au chauffeur de s’arrêter devant le magasin « Metro Colon », traverser des rues aux trafics désordonnés sans passage piéton, prit ensuite la jeepney 11A jusqu’au niveau de la boulangerie Pan de Sugbo, nous empruntons une voie pour retrouver, après 1h de route, le petit centre EDM au cœur du quartier d’Inayawan où Ate Helen y est présente chaque jour.

Ce centre est composé d’un bâtiment [assez sommaire mais en dur] : on y trouve le petit bureau d’Ate Helen et une salle polyvalente qui fait à la fois office de salle de cours avec 5 ordinateurs [très important notamment en ce moment où les cours sont toujours en ligne - rare sont les filleuls qui ont accès à Internet chez eux] et de salle de stockage.
Un espace extérieur, abrité [ce qui est important lors de la rude saison des pluies !], jouxte ce bâtiment  on y trouve un espace « cuisine » et un espace libre permettant l’organisation des meetings des filleuls, de faire certaines formations, les réunions avec les assistantes maternelles (CDW), de préparer les déjeuners pour les enfants des crèches, de faire la distribution alimentaire chaque dimanche pour 150 familles,…Chaque jour les jeunes qui le souhaitent passent un moment dans ce havre de paix où ils peuvent étudier, aider les plus jeunes, jouer, chanter, manger, boire de l’eau potable.

« Je me suis engagée pour aider les gens et je me suis rendue compte que donner de l’aide c’était plus que de donner de la nourriture. »

Ate Helen accompagne ses protégés, les conseille, les remets encore et encore sur le chemin de l’école, jusqu’à les voir et les chercher jusqu’à chez eux si besoin ! Quand on se promène avec elle dans le quartier, tout le monde la salue, elle connait Inayawan et ses habitants comme sa poche, elle a se don de tisser les liens avec et entre les gens et elle excelle pour créer les connexions entre ceux qui peuvent aider et ceux qui en ont besoin.
 
« Il est important d’aider les parents et pas seulement les enfants. L’éducation est un énorme processus. »
 
Avec la décharge qui a été fermée-réouverte-fermée par la municipalité, où le prix du déchet s’est effondré car il est désormais fixé par des entreprises privées adjacentes et autres changements…la misère des chiffonniers est devenue de plus en plus grande. Les parents ont plus que besoin d’être aidés, ce qui aide également leurs enfants dans un quartier où la criminalité et les trafics sont endémiques, Ate Helen par le biais des formations pour les parents et des groupes de paroles mis en place, se bat pour redonner sa dignité à chacun.
 
« Peu importe votre degré de pauvreté, vous êtes précieux … Ils ont seulement besoin d’un guide. Si on leur donne une opportunité, ils la saisiront. Nous avons déjà changé tant de vies avec Enfants du Mékong, en offrant cette chance. »
 EVENT… Christmas Party

Une Christmas Party est organisée dans chacun des centres et des programmes EDM : un évènement exceptionnel et très attendu par tous [d’autant plus cette année car cette fête est souvent la première depuis mars 2020]. Notre 1ère Christmas Party a eu lieu le 5 décembre et depuis nous les enchaînons ! Au programme de la fête de Noël des filleuls EDM : prières, jeux, chants, danses, pièces de théâtres et autre... Les filleuls sont si créatifs et talentueux, nous sommes émerveillés !

Bien évidemment, ce moment est accompagné d’un repas copieux : pâtes à la sauce « tomate » [=ketchup local : banane + sucre et colorant rouge], lumpia [=rouleaux frits de légumes ou à la viande], du poulet ou du porc [frits ou en sauce] et sans oublier le riz blanc bien sûr ! Ce sont surtout les quantités qui étaient plus importantes que d’habitude et surtout le must pour les jeunes était d’avoir un dessert : glace dans certains programmes, pastèque pour d’autres ou « fruit salads » [=fruits + lait concentré + de la gelée…]. On est « busog » [=bien plein !] comme on dit ici en se caressant le ventre et en remuant les sourcils !

Ces fêtes se déroulent dans une folle ambiance : applaudissements, cris de joie, l’atmosphère est festive et très chaleureuse !
 
Cette occasion exceptionnelle permet, l'espace d'une après-midi, de sortir de son quotidien. Au delà des difficultés, on se raccroche à ses moments joyeux qui rassemblent et les jeunes si positifs arrivent à en créer 
TOUCHANT… Toute Christmas Party à sa distribution de cadeaux 

Lors de notre 1ere Christmas Party, nous remarquons que chaque filleul range précieusement le cadeau reçu dans son sac sans l’avoir déballé… En discutant avec l’un d’eux, celui-ci m’explique qu’il souhaite attendre pour l’ouvrir afin de partager ce moment et ce cadeau avec toute sa fratrie. Pour lui et comme beaucoup d’autres, il s’agit certainement de l’unique cadeau qu’ils recevront.
 COUTUME ET TRADITION… 

Comme vous le savez, certains Philippins préparent Noël depuis septembre…alors en Décembre autant vous dire que les festivités battent leur plein !

Les décorations envahissent les maisons et les étoiles égayent les rues ...
En effet, l’objet de Noël philippin le plus important est une pah-role [vient de farol en espagnol = lanterne], une énorme étoile lumineuse sensée rappeler l’étoile de Bethleem qui guida les Rois Mages [L’objet est issu de la tradition espagnole et s’imposa donc à partir de 1565 - époque de la colonisation]

Comme les crèches et les sapins agrémentent le paysage, nous avons sélectionné quelques photos …Big up pour le Sapin Covid ! Toujours plus de créativité !
Soutenez notre mission avant le 31 décembre et profitez d’une réduction d’impôt pour 2021 !
Réduction d’impôts de 75% de vos dons, dans la limite de 1000€ par an.
Au-delà, réduction d’impôt de 66%.
 Un don de 100€ à l’association ne vous coutera donc réellement que 25€ !
Je fais un don défiscalisable
Merci d’avoir pris le temps de nous lire, on vous souhaite un Joyeux Noël et on vous embrasse depuis Cebu !
Notre Mission
Copyright © 2021 Bamboo Volunteers, All rights reserved.


Want to change how you receive these emails?
You can update your preferences or unsubscribe from this list.

Email Marketing Powered by Mailchimp