Le numéro 37 de la revue littéraire KeulMadang vient de paraître
KeulMadang - Littératures de Corées
Follow on Twitter Nous suivre sur Twitter
Friend on Facebook Notre page Facebook
Forward to Friend Envoyer à un ami

Numéro 37 / Avril 2016

ANNÉE FRANCE-CORÉE : LIVRE-PARIS 2016

La Corée du Sud est à l’honneur en France en 2016. Pilotée par l’Institut français, l’Année France-Corée vient célébrer 130 ans de relations diplomatiques entre les deux pays. Une série de débats, rencontres littéraires, rétrospectives, est organisée sur l’ensemble du territoire pour apporter un éclairage sur la société coréenne. Dans le prolongement du salon Livre Paris 2016 qui vient d’accueillir 30 écrivains coréens,

 Keulmadang vous propose de découvrir — ou redécouvrir — 4 auteurs présents lors de ces différentes manifestations : 

KIM Hyesoon (poésie), JUNG Jung-sik (bande dessinée), YI In-seong (roman) et HAN Kang (roman)

Bonne lecture.  


 

Interview Kim Hyesoon

La poétesse explore une poésie expérimentale dans une langue parfois violente qui traduit une lutte pour la reconnaissance sociale du statut des femmes écrivains dans un monde littéraire et un espace public largement dominés par les hommes.



 

Jung Jung-sik et la bande dessinée autobiographique

Né en Corée du Sud, JUNG a été adopté par une famille belge en 1970. Dans la bande dessinée Couleur de peau : miel, l’auteur raconte, à travers une œuvre à forte dimension autobiographique, l’adoption de milliers de jeunes enfants coréens partout dans le monde.



 

Rencontre avec Yi In-seong

Chef de file d’un courant littéraire, loin des lois du marché de l’édition, YI In-seong se démarque par une exploration continue de l’âme humaine, de notre inconscient. Une œuvre exigeante.



 

Interview HAN Kang

Pour la romancière HAN kang, les idées socialement acceptées et la condition de l’être humain constituent une violence insupportable que seules la création artistique ou la contemplation esthétique peuvent soulager, comme en témoigne son premier roman traduit en français, Pars, le vent se lève.



Mais aussi...


Le voyage du pollen

Que la lecture fonctionne comme une respiration, on s’en doutait. Mais lorsque ce rythme est inscrit par une mise en texte aussi suggestive que dans cet album, la lecture à haute voix permet un moment de partage exceptionnel.

par Véronique CAVALLASCA
 

Saisons d'exil

Un grand roman est un roman qui ouvre une porte sur l’inconnu. Une fois qu’on l’a lu, on a la conviction intime que quelque chose a changé autour de nous. Ou en nous.

par Jean BELLEMIN-NOËL
 

Corée des villes, Corée des champs

Ce recueil présente les œuvres d’auteurs nés dans les années 60-70. Tous décrivent à leur manière le rapide développement économique et industriel de la Corée. Qu’ils soient citadins convaincus ou habitants de la campagne, la vie quotidienne éprouve nos héros, tous à la recherche d’un lieu de chaleur sentimentale.

par Julien PAOLUCCI
 

Séoul/Port-au-Prince Revue MEET #19

La revue MEET, (publiée par la Maison des Écrivains Étrangers et des Traducteurs de Saint-Nazaire), a pour habitude de rassembler deux villes du monde éloignées et qu’à priori rien ne rapproche, ainsi que de rassembler deux littératures. Ce numéro 19 nous propose pour thématique Séoul/Port-au-prince. L’occasion pour le lecteur de découvrir des extraits de littératures généralement peu connues du grand public.

par Lucie ANGHEBEN
 

Surprise !

Un album pour les tout-petits frais, gai et stimulant : Ae-Hee Jeon et Eun-Sook Jeong ont créé un ouvrage qui comptera dans les bibliothèques d’enfants, et les éditions Tourbillon le proposent à un tout petit prix aussi.

par Véronique CAVALLASCA
 

Le désir ou l'enfer de l'identique

Préfacé par Alain Badiou, ce livre peut être considéré comme la suite de La Société de la fatigue, du même auteur, Han Byung-chul. Dans cet ouvrage, l’auteur insiste sur le fait qu’il ne saurait y avoir de transformation sociale sans que soit mis à mal le rapport à l’autre.

par Jean-Claude de CRESCENZO
 

La végétarienne

Ce petit ouvrage de Han Kang regroupe trois courtes histoires, liées entre elles par des personnages communs. Nous retrouvons un même personnage central, Yonghye, une jeune femme qui suite à un rêve se décide à devenir végétarienne.

par Lucie ANGHEBEN
 

Géant !

Eh oui, certains enfants rêvent de devenir grands ! Le héros de cette fable par exemple. Il est prêt à tout, pour devenir le plus grand, le plus fort, un géant quoi ! Ouverte au monde, comme son personnage, la créativité de Seo Hyun dépasse les thématiques et les styles « coréens » pour une histoire à la portée universelle.

par Véronique CAVALLASCA
 


Ont participé à ce numéro
 
SHIN Hyoung-cheol
KIM Hye-gyeong
Lucie ANGHEBEN
Véronique CAVALLASCA
Jean BELLEMIN-NOËL
Julien PAOLUCCI
Jean-Claude de CRESCENZO
Julien BOYER
Copyright © 2016 Keulmadang, tous droits réservés.
Email Marketing Powered by Mailchimp
Se desinscrire | Modifier mon abonnement