Copy
Bonjour,

Cette semaine, dans votre infolettre pascale: un trio de Vouvray biodynamique, un trio de frappato nature, un cinsault sud-africain, un blanc rhodanien, une curiosité du Vinho Verde. Enfin, barolo, chianti classico, champagne et autres découvertes. 

Prenez note que les vins seront disponibles en exclusivité sur SAQ.com pendant les deux prochaines semaines. Les vins recommandés dans l'infolettre du 31 mars sont maintenant disponibles en succursales, s'il en reste.

Bon week-end! Joyeuses Pâques!
Nadia

 
Pour commander le guide, c’est ICI                                     

Les suggestions de Nadia

RADFORD DALE, Cinsault 2020, Thirst, Stellenbosch, Afrique du Sud

Après plusieurs visites exploratoires (et une douzaine d’années en Bourgogne), le Britannique Alex Dale est déménagé en Afrique du Sud en 1994, trois mois après l’élection de Nelson Mandela. Quelques années plus tard, il fondait Radford Dale, avec l’Australien Ben Radford. 25 ans plus tard, l’entreprise de Stellenbosch est plus dynamique que jamais, entretenant toujours des liens étroits avec une poignée de viticulteurs, en plus de cultiver ses propres vignes. J’ai surtout eu l’occasion de goûter les très bons chenins blancs du domaine, mais vu la qualité générale, j’achèterais le cinsault les yeux fermés. 12 % d’alcool. Nature. Parfait pour les amateurs de rouges de soif.  

22 $    14893065  ►►
CHÂTEAU MOURGUES DU GRÈS, Terre d’Argence blanc 2020,
Pont du Gard, France

Le Terre d'Argence blanc est composé de raisins cultivés à l’intérieur de la zone des Costières de Nîmes, mais son assemblage – vieilles vignes de viognier, de petit manseng et de roussanne – l'empêche d'en revendiquer l'appellation. Le petit manseng, un cépage du Sud-Ouest, n’est pas autorisé dans le décret de cette AOP du sud de la vallée du Rhône.  Mais bon, petit manseng ou pas, chaque année, le terroir transcende le cépage et donne un excellent vin blanc frais, salin et très typé... des Costières de Nîmes.

Biologique   25,45 $    11874264  ►►
ARIANNA OCCHIPINTI, Sicile, Italie

Arianna Occhipinti a eu la piqûre du vin en 1998, en accompagnant son oncle, Giusto Occhipinti (COS), à Vinitaly – qui se tenait justement cette semaine, à Vérone. Elle n’avait alors que 16 ans. Après des études d'œnologie, elle a repris des vignes abandonnées dans le secteur de Vittoria et elle a commencé à faire du vin. Approche biologique; vinifications conduites sans intrants.
Le trio mis en vente cette semaine met le frappato à l'avant plan. Occhipinti adore jouer avec ce cépage, souvent employé pour apporter de la fraîcheur au nero d'Avola. 20 X 6 bouteilles de chaque cuvée. 


Bombelieri 2019, Terre Siciliane
Sols argilo-sablonneux sur un socle calcaire.
83,75 $    14413287 ►►  

Fossa di Lupo 2019, Terre Siciliane
Cailloux calcaires et des sables riches en oxyde de fer. 
83,75 $    14410561 ►►  

Pettineo 2019, Terre Siciliane
Sables profonds et sous-sol de calcaire.
83,75 $    14410596 ►►   
DOMAINE HUET, Vouvray, France

Ce domaine légendaire de Vouvray a depuis longtemps la réputation de produire certains des meilleurs vins de l’appellation. Et son rachat, en 2004, par le financier américano-philippin Anthony Hwang, n’y a rien changé. Les vignes sont conduites selon les principes de la biodynamie depuis 1990 et le chenin blanc (en sec, demi-sec ou moelleux) se décline avec beaucoup de profondeur. Le Clos du Bourg et Le Mont proviennent des parcelles situées en bordure de la falaise de calcaire qui surplombe la Loire. Le Haut-Lieu, comme son nom le suggère, provient d’un terroir d’altitude, sur des argiles. Tous les vins de Huet, surtout les demi-secs et moelleux, ont un excellent potentiel de garde. 
Quantités limitées.

Vouvray sec 2020, Le Mont

Biodynamie   63 $  14829055  ►►

Vouvray demi-sec 2020, Le Haut-Lieu
Biodynamie   51,50 $  14829047  ►►

Vouvray demi-sec 2020, Clos du Bourg
Biodynamie   63 $   14829063  ►►
NIEPOORT, Nat'Cool Drink Me 2018, Vinho da Mesa, Portugal

À première vue, ce blanc, nous explique t-on sur le site de Niepoort, est typique des vins troubles et pétillants (et parfois doucereux) qu’on trouvait autrefois dans le Vinho Verde. S’il présente un léger dépôt, celui-ci est bien sec (1,5 g/L). Les vignes d’azal, d’arinto, d’avesso, de trajadura et de loureiro sont cultivées dans les sols granitiques d’Amarante et de Lousada. Le vin fait sa transformation malolactique et complète une deuxième fermentation en bouteille. Une curiosité fraîche, légère et pétillante. Comme le printemps!

21,80 $  1 litre   14092698  ►►

D'autres suggestions


JOSETTA SAFFIRIO, Barolo 2018, Italie
13906830 | 64 $ | Josetta Saffirio a repris le vignoble familial de Castelletto di Monforte d'Alba en 1975. Le domaine, passé de un à cinq hectares, est entre les mains de sa fille, Sara, depuis 1999.   

VIGNOBLE DU RÊVEUR, Singulier 2020, Alsace, France
14422642 | 30,75 $ | Biodynamie | Mathieu Deiss a développé son propre vignoble, en plus de gérer le domaine familial (Marcel Deiss) avec son père. Pinot gris et riesling à parts égales, macérés avec les peaux pendant 10 jours; vinifications en foudre sans levurage; élevage d’un an sur lies et mise en bouteille avec très peu de SO2.   

VILMART & CIE, Grande Réserve Brut, Champagne, France
12341419 | 70,50 $ | Les vins de Laurent Champs sont réputés pour leur grande finesse. Assemblage de pinot noir (70 %) et de chardonnay, issus de terroirs de Premier cru de Rilly-la-Montagne, sur la Montagne de Reims. Base de 2019, vendangés manuellement, complétée de vins de réserve (2017 et 2018). Élevage de 10 mois en foudres, puis vieillissement de 30 mois sur lattes. Dosé à 9 grammes par litre.

QUINTA DO PÔPA, Douro 2016, VV, Portugal
12661332 | 54,25 $ | José Ferreira cultive une petite dizaine d'hectares dans les hauteurs du Douro. Avec son fils Stéphane, José Ferreira a porté la taille du vignoble à 30 hectares et a fait appel à l’œnologue Luís Pato (Bairrada) pour les vinifications. Fruit d’un assemblage de 21 cépages issus de très vieilles vignes, d’où le VV sur l’étiquette.

CHÂTEAU BRANAIRE-DUCRU, Duluc de Branaire Ducru 2016, France
14932781 | 55,25 $ | Patrick Maroteaux a acquis ce quatrième cru classé de Saint-Julien en 1988 et il s’est vite imposé comme un acteur majeur du vignoble médocain. Son fils François-Xavier assure la relève. Duluc, le second vin du domaine, peut vieillir en beauté.
 

En prime

Le vin de la semaine : un mencía gourmand et velouté
Ce rouge charnu laisse le naturel fruité du mencía, un cépage du nord-est de l’Espagne, s’exprimer librement. 
Lire la suite sur le site de L'actualité
Twitter
Facebook
Website
© Nadia Fournier, Tous droits réservés.
Préférences | Se désinscrire