Copy
View this email in your browser | Disponible en français
Facebook
Twitter
Instagram
LinkedIn
Website

This month's newsletter contains:

  • A summary of Hurricane Fiona
  • New climate job opportunities
  • New reports
  • CLIMAtlantic in the news
  • What we're listening to
  • CLIMAtlantic's help desk

Hurricane Fiona

As Hurricane Fiona passed over Hart Island, NS it had a recorded sea level pressure of 932.7 — making Fiona the lowest recorded barometric pressure in Canadian history. Maximum sustained wind speeds of 165 km/h or 90 knots were recorded.

  • In Newfoundland, storm surge in Port aux Basques is estimated to have broken the record for the highest water level ever at 2.73 metres.
  • In Nova Scotia, wind took down hundreds of trees causing hundreds of thousands to lose power.
  • In Prince Edward Island, winds hit 150 km/h and almost 100 millimetres of rain fell. It was reported that 95% of Maritime Electric customers on the Island had lost electricity. 
  • In New Brunswick, the Shediac tide gauge crashed during the event, but the high water mark from debris lines is estimated ‘unofficially’ as a storm surge of 2.6 metres, surpassing the previous record of 2.0 metres in January 2000.

What’s driving these increasingly intense storms?  Put simply, climate change. 

Warmer than normal sea surface temperatures south of Nova Scotia (4 - 5 degrees Celsius above normal) were a contributing factor to Fiona maintaining a Category 2 strength until it made landfall. Climate change and associated warming of ocean temperatures will contribute to more catastrophic events like Fiona in the future. 

Atlantic Canadians are helping each other through this, but what’s the takeaway from this disaster?  We need to collectively respond to this new climate reality with climate adaptation solutions and better prepare proactively to lessen the damage, costs, and hardship.

James Baldwin's critique and evaluation of social isolation and civil rights infringements (e.g., racism, homophobia) pushed the boundaries of literary works in the twentieth century. One of the top writers of his time, Mr. Baldwin’s observations and insights reflected pointed, difficult, and often taboo truths. His works, however, maintained optimism for better days ahead.

The injustices and inequities that he wrote about make his works applicable to the climate challenges we face. As communities across Atlantic Canada continue their recovery efforts from Hurricane Fiona, difficult truths await responses. Locally, regionally, nationally, and abroad, historical injustices permanently damaged Indigenous lands and placed Indigenous communities on more exposed and vulnerable lands. Ongoing injustices increase the risks faced by marginalized community members (e.g., Indigenous, racialized, 2SLGTBQQIA+, disabled, chronically ill, housing insecure, those living in poverty, those without permanent status) while lowering their ability to prepare for and recover from climate change impacts such as extreme weather events.

It is critical that we heed Mr. Baldwin’s words. As we work to restore and reinforce physical infrastructure and natural landscapes, we also have an opportunity to build social justice and reinforce social connectedness. 

New Reports

Damage Control - Canadian Climate Institute

Reducing the costs of climate impacts for Canada pulls together analysis from Canadian Climate Institute reports, and new data and research, revealing how costly the overall impacts of climate change will be for our economy, society, and well-being, and how proactive adaptation can address these impacts, leading to a more stable, affordable, and prosperous future. 

WEBINAR
FULL REPORT
New Brunswick's Climate Change Action Plan

Pillar 3 of the report specifically discusses New Brunswick's plan to prepare for climate change, communicate risks, and implement adaptation and nature-based solutions.
FULL REPORT
Webinar Recording: Building Adaptation Skills for Engineers

Includes a New Brunswick approach to trying to 'adapt' engineers to use climate adaptation knowledge on critical infrastructure.  Serge Dupuis (Assistant Professor, Civil Engineering Department, Université de Moncton) gives a look at adaptation projects being completed throughout New Brunswick (starts at 32:12)

CLIMAtlantic in the News

Adaptation and resilience: what can we learn from Fiona? Interview with CLIMAtlantic's Data Lead Réal Daigle.*

*Interview is only available in French
Climate Wake-up Call: Port aux Basques has been proactive and taken steps to address climate change, and it's still facing devastation. What's in place for their Climate Action Plan? And find out what other towns can learn from the Fiona experience. CLIMAtlantic along with others mentioned in this interview.

Climate Job Opportunities

Project Coordinator: Supporting Climate Risk Mitigation for Municipalities with Nature-based Infrastructure, full-time, New Brunswick Environmental Network, Moncton, New Brunswick
Director - Environmental Management, full-time, City of Dieppe, Dieppe, New Brunswick
Climate Communications Intern, full-time, CLIMAtlantic, Virtual (Based in Atlantic Canada)

Events

October 1: 10:00pm-1:00pm ADT (Virtual & In Person) Climate Change & Adaptation, including presentations on shoreline change with accelerating climate change, a community-based approach to adaptation, and monitoring monarchs and milkweed in New Brunswick.

October 3: 2:00pm ADT (Virtual) - Building Adaptation Skills for Planners, including a presentation on Building Infrastructure Resilience and Adapting to Climate Change in Newfoundland and Labrador - Online

October 28: 1:00pm-5:00pm ADT Warmer Wetter Wilder: How can landscape architects, designers, and planners respond to Atlantic Canada’s vulnerability and increase resilience through Green Infrastructure?

What we're listening to:

Shalan joudry, a Mi’kmaw conservation ecologist and narrative artist, explains in this episode of Below the Canopy how she has been able to blend her background as an ecologist with her art, the importance of preserving the Mi’maw language, and the stories that she's most excited to tell.
 
Memorial University of Newfoundland's climatologist, Joel Finnis, on the devastation Fiona has left behind.

CLIMAtlantic's Help Desk

CLIMAtlantic’s Help Desk is here to guide you through accessing and applying climate data and information in your work.

Whether it’s assistance with locating the most relevant data, understanding its implications, or guidance on the integration of climate data into decision-making, we are here as a free, public resource.

 
Please reach out over email or give us a call at 1-506-710-2226
Wishing you the best,

- The CLIMAtlantic Team
Facebook
Twitter
Instagram
LinkedIn
Website

Enhancing Atlantic Climate Resilience

CLIMAtlantic works throughout Atlantic Canada, all of which is part of the unceded and traditional territories of the Mi’kmaw, Wəlastəkwiyik, Peskotomuhkati, Innu, and Inuit Peoples.

Atlantic Canada
1-506-710-2226
info@climatlantic.ca

Copyright © 2022, CLIMAtlantic, All rights reserved.

Want to change how you receive these emails?
You can update your preferences or unsubscribe from this list.
Afficher cet e-mail dans votre navigateur 
Facebook
Twitter
Instagram
LinkedIn
Website

Le bulletin d'information de ce mois-ci contient :

  • Un résumé de l'ouragan Fiona
  • De nouvelles offres d'emploi dans le domaine du climat
  • Nouveaux rapports
  • CLIMAtlantic dans l'actualité
  • Ce que nous écoutons
  • Le service d'assistance de CLIMAtlantic

L'ouragan Fiona

Lorsque l'ouragan Fiona est passé au-dessus de Hart Island, en Nouvelle-Écosse, la pression au niveau de la mer enregistrée était de 932,7, ce qui fait de Fiona la pression barométrique la plus basse jamais enregistrée dans l'histoire du Canada. Des vitesses de vent soutenues maximales de 165 km/h ou 90 nœuds ont été enregistrées.

  • À Terre-Neuve, on estime que l'onde de tempête à Port aux Basques a battu le record du plus haut niveau d'eau jamais atteint, soit 2,73 mètres.
  • En Nouvelle-Écosse, le vent a abattu des centaines d'arbres et des centaines de milliers de personnes ont été privées d'électricité.
  • À l'Île-du-Prince-Édouard, les vents ont atteint 150 km/h et il est tombé près de 100 millimètres de pluie. Il a été signalé que 95 % des clients de Maritime Electric sur l'île avaient perdu l'électricité.
  • Au Nouveau-Brunswick, le marégraphe de Shediac s'est effondré au cours de l'événement, mais la marque des hautes eaux provenant des lignes de débris est estimée "officieusement" comme une onde de tempête de 2,6 mètres, dépassant le précédent record de 2,0 mètres en janvier 2000.

Qu'est-ce qui est à l'origine de ces tempêtes de plus en plus intenses ?  Les changements climatiques, tout simplement. 

Les températures de surface de la mer plus élevées que la normale au sud de la Nouvelle-Écosse (4 à 5 degrés Celsius au-dessus de la normale) ont contribué à ce que Fiona conserve une force de catégorie 2 jusqu'à ce qu'elle touche terre. Le changement climatique et le réchauffement des températures océaniques qui en découle contribueront à la survenue d'autres événements catastrophiques comme Fiona dans l'avenir. 

Les Canadiens de l'Atlantique s'entraident dans cette situation, mais que faut-il retenir de cette catastrophe ?  Nous devons réagir collectivement à cette nouvelle réalité climatique en adoptant des solutions d'adaptation au climat et en nous préparant de façon proactive afin de réduire les dommages, les coûts et les difficultés.

La critique et l'évaluation par James Baldwin de l'isolement social et des violations des droits civiques (par exemple, le racisme, l'homophobie) ont repoussé les limites des œuvres littéraires du vingtième siècle. L'un des meilleurs écrivains de son temps, M. Baldwin a reflété dans ses observations et ses réflexions des vérités pointues, difficiles et souvent taboues. Dans ses œuvres, il a toutefois maintenu l'optimisme quant aux jours meilleurs à venir.

Les injustices et les iniquités qu'il a décrites rendent ses œuvres applicables aux défis climatiques auxquels nous sommes confrontés. Alors que les communautés du Canada atlantique poursuivent leurs efforts de rétablissement après le passage de l'ouragan Fiona, des vérités difficiles attendent des réponses. À l'échelle locale, régionale, nationale et internationale, les injustices historiques ont endommagé de façon permanente les terres autochtones et placé les communautés autochtones sur des terres plus exposées et plus vulnérables. Les injustices actuelles augmentent les risques auxquels sont confrontés les membres des communautés marginalisées (par exemple, les autochtones, les personnes racialisées, les 2SLGTBQIA+, les personnes handicapées, les malades chroniques, les personnes en situation d'insécurité du logement, les personnes vivant dans la pauvreté, les personnes sans statut permanent) tout en réduisant leur capacité à se préparer et à se rétablir des impacts du changement climatique tels que les événements météorologiques extrêmes.

Il est essentiel que nous tenions compte des paroles de M. Baldwin. En travaillant à la restauration et au renforcement des infrastructures physiques et des paysages naturels, nous avons également l'opportunité de construire la justice sociale et de renforcer les liens sociaux. 

Nouveaux Rapports

Limiter les Dégâts - Institut Climatique du Canada

Réduire les coûts des impacts climatiques pour le Canada rassemble des analyses tirées des rapports de l'Institut climatique canadien, ainsi que de nouvelles données et recherches, révélant à quel point les impacts globaux du changement climatique seront coûteux pour notre économie, notre société et notre bien-être, et comment une adaptation proactive peut permettre de faire face à ces impacts, menant à un avenir plus stable, plus abordable et plus prospère.

WEBINAR
RAPPORT COMPLET
Plan d'action sur les changements climatiques du Nouveau-Brunswick

Le troisième pilier du rapport traite spécifiquement du plan du Nouveau-Brunswick pour se préparer au changement climatique, communiquer les risques et mettre en œuvre des solutions d'adaptation et des solutions fondées sur la nature.
RAPPORT COMPLET
Enregistrement du webinaire : Développer les compétences d'adaptation des ingénieurs
Inclut une approche néo-brunswickoise pour tenter d'adapter les ingénieurs à l'utilisation des connaissances en matière d'adaptation climatique sur les infrastructures essentielles. Serge Dupuis (professeur adjoint, Département de génie civil, Université de Moncton) donne un aperçu des projets d'adaptation réalisés dans l'ensemble du Nouveau-Brunswick (commence à 32:12).*

*Disponible uniquement en anglais

CLIMAtlantic dans l'actualité


Adaptation et résilience : que peut-on apprendre de Fiona? Entretien avec le responsable des données de CLIMAtlantic, Réal Daigle.
Le réveil du climat : Port aux Basques a été proactif et a pris des mesures pour faire face au changement climatique, et il est toujours confronté à la dévastation. Qu'est-ce qui a été mis en place pour leur plan d'action climatique ? Et découvrez ce que d'autres villes peuvent apprendre de l'expérience de Fiona. CLIMAtlantic ainsi que d'autres personnes mentionnées dans cette interview.*

*Disponible uniquement en anglais

Opportunités d'emploi dans le domaine du climat


Directeur - gestion de l’environnement, à temps plein, Ville de Dieppe, Dieppe, Nouveau-Brunswick
Stagiaire en communication sur le climat, à temps plein, CLIMAtlantic, virtuel (basé au Canada atlantique)

Événements

1 octobre : 10 h à 13 h HAA (virtuelle et en personne) - Changements climatiques et adaptation, y compris des présentations sur les changements du littoral en raison de l'accélération des changements climatiques, une approche communautaire de l'adaptation, et la surveillance des monarques et de l'asclépiade au Nouveau-Brunswick.

3 octobre : 14 h HAA (virtuelle) - Développement des compétences en adaptation pour les planificateurs, y compris une présentation sur le développement de la résilience des infrastructures et l'adaptation aux changements climatiques à Terre-Neuve-et-Labrador - en ligne

28 octobre : 13 h à 17 h HAA - Warmer Wetter Wilder : Comment les architectes paysagistes, les concepteurs et les planificateurs peuvent-ils réagir à la vulnérabilité du Canada atlantique et accroître la résilience grâce à l'infrastructure verte?

Ce que nous écoutons :

Shalan joudry, écologiste de la conservation et artiste narrative mi'kmaq, explique dans cet épisode de Below the Canopy comment elle a pu combiner son expérience d'écologiste avec son art, l'importance de préserver la langue mi'kmaq et les histoires qu'elle a le plus envie de raconter.

*Disponible uniquement en anglais
Joel Finnis, climatologue à l'Université Memorial de Terre-Neuve, parle des ravages causés par Fiona.

*Disponible uniquement en anglais

Service d'aide de CLIMAtlantic

Le service d’aide de CLIMAtlantic est là pour vous guider dans l’accès et l’application des données et informations climatiques dans votre travail.

Qu’il s’agisse de vous aider à trouver les données les plus pertinentes, de comprendre leurs implications ou de vous conseiller sur l’intégration des données climatiques dans la prise de décision, nous sommes là en tant que ressource publique et gratuite.

 
Veuillez nous contacter par courriel ou nous appeler au 1-506-710-2226.
Sincèrement, 

- L'équipe CLIMAtlantic
Twitter
Instagram
Facebook
LinkedIn
Website

Renforcer la résilience climatique de l'Atlantique

CLIMAtlantic travaille à l'échelle du Canada atlantique, qui fait partie des territoires non cédés et traditionnels des peuples Mi’kmaw, Wəlastəkwiyik, Peskotomuhkati, Innu et Inuit.

Atlantic Canada
1-506-710-2226
info@climatlantic.ca

Copyright © 2022, CLIMAtlantic, Tous droits réservés.

Vous souhaitez modifier la façon dont vous recevez ces courriels ?
Vous pouvez mettre à jour vos préférences ou vous désabonner de cette liste.